Menu
analyses

Limite et proportionnalité (partie 1) Gratuit

Thèmes abordés

chiffrestoussaint

Bas les Masques vous propose de retrouver une grande étude du professeur Jean-François Toussaint sur la mortalité du Covid-19. Dans cette première partie, il démontre avec précision que le nombre de décès est principalement associé à l’état de santé général des populations et ne dépend pas des mesures politiques prises par les gouvernements. Il revient également sur la notion de « deuxième vague » qui correspond en réalité à un premier pic épidémique dans les régions qui n’avaient pas été massivement touchées au printemps dernier.

Limite et proportionnalité (partie 1)
Le 26 décembre 2020

Les observations d’une étude récemment publiée dans Frontiers in Public Health[1] permettent de hiérarchiser nos risques et nos réponses. Ses conclusions sont de trois ordres.

1. Les principaux facteurs métaboliques (âge, sédentarité, maladies cardio-vasculaires, etc.) détectés dès les 1ères publications chinoises de février, les critères de développement et les paramètres géographiques et climatiques (repérables dès le mois de mars avec, par exemple, l’écart maintenu entre pays d’Afrique et d’Europe) expliquent une très grande partie de la mortalité Covid.

2. L’opposition entre pays développés et pays émergents est extrêmement puissante sur tous les critères (jeunesse vs proportion des sujets très âgés, marge de progression vs développement achevé, poids des maladies infectieuses vs maladies dégénératives non transmissibles, activité vs sédentarité, …). À ce titre, les deux schémas de l’article reproduits ci-dessous (Figure 1a & 1b) sont aussi importants l’un que l’autre : le premier montre la part de ces déterminants, le second la place respective des pays.


Figure 1A. Analyse en composante principale des principaux facteurs de mortalité : les éléments les plus verticaux ne sont pas associés aux taux de mortalité (Covid-19 deaths, pour 100 000 habitants). 1B. Distribution des valeurs individuelles nationales pour cette analyse : l’opposition entre pays développés à droite et pays émergents à gauche est manifeste. Source: De Larochelambert Q, et al. Front Public Health, 2020.
Figure 1A. Analyse en composante principale des principaux facteurs de mortalité : les éléments les plus verticaux ne sont pas associés aux taux de mortalité (Covid-19 deaths, pour 100 000 habitants). 1B. Distribution des valeurs individuelles nationales pour cette analyse : l’opposition entre pays développés à droite et pays émergents à gauche est manifeste. Source: De Larochelambert Q, et al. Front Public Health, 2020.

Les USA sont à chaque fois parmi les plus exposés en termes de développement, d’âge, d’obésité, de sédentarité, de maladies cardio-vasculaires, de cancers… ils associent tous les facteurs et cumulent tous les risques. À cela s’ajoutent les critères socio-économiques qui ont leur rôle dans la différence entre le Bronx, le Queens et Manhattan ou entre le 93 et le 75 en Île de France ; mais ces inégalités ne sont pas spécifiques du Covid, on les retrouve dans la plupart des autres pathologies.

Le critère climatique, avec un optimum de propagation dépendant de la température, est le deuxième critère majeur. Il explique le phénomène de bascule hémisphère nord au printemps, hémisphère sud cet été, puis la ré-ascension automnale de l’hémisphère nord. Cette hypothèse avait été soulevée dès le mois d’avril alors que la possibilité d’une saisonnalité était quasiment taboue dans le débat français.

3. Les réponses des états ne montrent pas d’association avec la mortalité. Elles semblent au contraire n’intervenir que secondairement à l’élévation du nombre de décès. Au 1er janvier 2020, le confinement dans la littérature scientifique n’avait aucun critère d’efficience connu. La méthodologie nécessaire pour valider son efficacité et son coût sociétal aurait dû, comme pour les masques en milieux ouverts [1], être suggérée à plusieurs pays ou régions du monde avec, a minima, groupes contrôles et randomisation. Or nous n’avions jusqu’à la publication de Frontiers que des études de simulation post-hoc reprenant les hypothèses initiales des mêmes algorithmes simulateurs. Démonstration n’a toujours pas été faite de la réussite de ces méthodes sur la réduction de mortalité ni de la réalité de leur rapport bénéfice/risque.

C’est également le cas des indicateurs de soutien économique qui montrent même une association positive avec le taux de mortalité. Or on ne peut imaginer, pour l’instant du moins, qu’un soutien de cette nature augmente le nombre de décès. Aucune société n’est prête à payer pour constater plus de morts. La relation temporelle inverse est, de fait, plus crédible : plus la mortalité s’élève, plus l’intensité du confinement s’accroit et plus le soutien économique augmente au regard des dégâts économiques redoutés. Autrement dit, à l’échelle mondiale, il ne s’agit pas d'un outil préventif permettant de réduire secondairement la mortalité, mais d’une mesure réactionnelle, adoptée avec la montée de vague, aux seuils d’alerte successifs. La charge de confinement se résout ensuite, lorsque la vague redescend.

On avait pu observer ce mécanisme dès le mois de mars [2]mais il est apparu encore plus clair en France durant le mois d’octobre. Les effets de ralentissement spontané ont en effet abouti à une rupture des pentes de progression avant les effets attendus du confinement (pourtant 3 fois moins efficace en termes de réduction de mobilité que celui du printemps [3]) voire, pour les eaux usées, avant le confinement (les couvre-feux étant, sans conteste, encore moins influents sur la réduction des interactions humaines diurnes).

De quoi cette deuxième vague est-elle le nom ?

Si les critères de dépendance à la température forment le cadre dans lequel peut survenir une saisonnalité du virus, d’autant plus létale que les facteurs pré-disposants sont nombreux, le troisième critère majeur est celui de l’immunisation des populations.

La progression actuelle en France, en Europe et Amérique du Nord montre en effet que les régions les plus touchées au printemps (New Jersey, Massachusetts, Connecticut, Grand Est, Haut-Rhin, Figure 2) enregistrent une ré-élévation de mortalité inférieure, avec un ratio novembre/avril souvent d’un ordre de grandeur plus faible que celui des régions initialement peu touchées (Loire, Savoie, Tchéquie, Pologne, …).

À l’inverse, dans les régions épargnées en avril, la progression épidémique est beaucoup plus importante. Le combat a repris à l’automne là où il avait cessé au printemps. Ces pays d’Europe de l’Est (Pologne, République Tchèque, Slovaquie, Ukraine), ces régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie) ou ces départements (Loire, Haute-Loire, Allier, Savoie, Isère, Gard, Vaucluse, Tarn, Haute-Garonne, Pyrénées, …) sont ceux où le virus a vu sa propagation ralentie par l’augmentation des températures à l’arrivée de l’été.

Figure 2. Nombre de décès dans les états de l’Est des USA et dans le Haut Rhin, département le plus touché en mars en France. Source : Santé Publique France (SPF), New York Times et Le Monde
Figure 2. Nombre de décès dans les états de l’Est des USA et dans le Haut Rhin, département le plus touché en mars en France. Source : Santé Publique France (SPF), New York Times et Le Monde

Ceci suggère là encore une dépendance de l’épidémie aux deux facteurs : cycles saisonniers et progrès de l’immunisation collective. En termes épidémiologiques, il n’y a donc pas eu en France, à proprement parler, de deuxième élévation mais une première vague dans deux tiers des départements qui n’avait pas ou peu été touchés en mars-avril.

Figure 3. Décès quotidiens Covid entre le 18 mars et le 1er décembre 2020 dans 27 départements français. Source SPF et Le Monde
Figure 3. Décès quotidiens Covid entre le 18 mars et le 1er décembre 2020 dans 27 départements français. Source SPF et Le Monde

Leurs taux de mortalité se trouvent maintenant plus de 3 fois (Départements Français, Figure 3ci-dessus) à 15 fois supérieurs (Pays de l’Est Européen, Figure 4 ci-dessous) à ceux enregistrés au printemps. Cette nouvelle phase montre donc une différence importante de comportement entre les zones touchées au printemps et celles qui ne l’ont pas été, ou peu. L’immunité des populations est probablement le facteur principal de cette différenciation.

Figure 4. Mortalité liée au Covid dans les pays de l’Est de Europe (Albanie, Bosnie Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Kosovo, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Moldavie, Monténégro, Pologne, Rép. Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie). Source : CSSE, Johns Hopkins University
Figure 4. Mortalité liée au Covid dans les pays de l’Est de Europe (Albanie, Bosnie Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Kosovo, Lettonie, Lituanie, Macédoine, Moldavie, Monténégro, Pologne, Rép. Tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie). Source : CSSE, Johns Hopkins University

Les régions françaises principalement concernées par la vague de printemps (Grand-Est, Ile de France) ont donc connu au cours de cette deuxième vague des pics de mortalité au quart de celle d’avril. Leur taux de mortalité globale augmentera ensuite conformément à l’élévation observée chaque année, le pic étant atteint au plus froid de l’hiver, à la fin du mois de janvier. Des lits d’hospitalisation et de réanimation disponibles dans les établissements non saturés de ces régions (Grand Est, Ile de France, Figure 5), ou dans celles qui n’ont pas vécu de phase épidémique (Ouest), ont légitimement permis d’accueillir des patients d’Auvergne, de Rhône-Alpes ou d’Occitanie. Mais certains services ont, comme en avril, à nouveau fonctionné au ralenti, à ce point dans Paris intra-muros, qu’on a pu y refermer certains services d’urgence.

Figure 5. Proportion des patients Covid (en rouge) parmi les patients hospitalisés après avoir consulté aux urgences des établissement Franciliens, sur onze mois de l’année 2020 (Source : ORSNP, Observatoire régional de soins non programmés d’Île de France, qui suit l’activité globale de tous ces services). La part des patients Covid, montée en mars - avril entre 25 et 35% des hospitalisations certains jours, ne représente plus en octobre - novembre qu’un faible pourcentage des cas.
Figure 5. Proportion des patients Covid (en rouge) parmi les patients hospitalisés après avoir consulté aux urgences des établissement Franciliens, sur onze mois de l’année 2020 (Source : ORSNP, Observatoire régional de soins non programmés d’Île de France, qui suit l’activité globale de tous ces services). La part des patients Covid, montée en mars - avril entre 25 et 35% des hospitalisations certains jours, ne représente plus en octobre - novembre qu’un faible pourcentage des cas.

Fallait-il pour cela reconfiner un pays entier et les régions non concernées (Bretagne et régions de l’Ouest) plutôt que de déployer les moyens là où étaient les besoins, à Saint Étienne, Lyon, Grenoble ou Chambéry, sachant que les modélisations françaises, annonçant une deuxième vague plus haute que la 1ère, sont passées à côté du ralentissement spontané de l'épidémie fin septembre, erreur qui aboutira au 2èmeconfinement national un mois plus tard. [1]

Pays Scandinaves

La Suède connait actuellement une ré-augmentation du nombre de décès quotidiens mais leur pente d’accroissement est 3 fois inférieure à celle du printemps. Ce phénomène est identique à ce qui se passe au Danemark, en Norvège et en Finlande. Une ré-augmentation est également visible dans ces trois pays et leur pente d’accroissement est 3 fois inférieure à celles de mars-avril. Il existe donc un phénomène commun pour ces pays avec une deuxième phase trois fois plus lente qu’au printemps. Or on ne peut penser que la Suède n’ait pas tenu compte du décalage avec ces voisins ni de l’expérience des autres pays. Elle a notamment adapté ses plans au regard du risque des personnes âgées et annoncé des mesures au début de ce mois qui paraissaient en contradiction avec la politique sanitaire menée jusque-là. Il semble donc que des paramètres intrinsèques, à préciser (organisation des systèmes de soin, mode de comptage des décès, regroupement des plus âgés dans des chambres collectives vs hébergement individuel [2]…), puissent être à l’origine des différences entre pays scandinaves sans qu’on puisse les attribuer à une absence de précaution ou à "l’abandon" d’une partie de leur population. Quoi qu’il en soit, le nombre total de décès en Suède (autour de 7000 au 1er décembre 2020) reste toujours 10 fois inférieur à ce qui avait été prédit en mars et, sans confinement, leur surmortalité jusqu’à la semaine 48 n’est pas en faveur d’un excès actuel, contrairement à la phase d’avril (Figure 6).

Figure 6. Z-score de mortalité en Suède, portant sur les 48 derniers mois. Bande grise = variation normale ; pointillés rouge = limites de l’augmentation significative. Source : https://www.euromomo.eu/graphs-and-maps/.
Figure 6. Z-score de mortalité en Suède, portant sur les 48 derniers mois. Bande grise = variation normale ; pointillés rouge = limites de l’augmentation significative. Source : https://www.euromomo.eu/graphs-and-maps/.

De fait, le score de surmortalité et l’analyse a posteriori des causes de décès comparées seront les deux critères finaux d’appréciation réelle de cette pandémie, du moins pour les pays dont les systèmes statistiques sont suffisamment développés. L’impact sur les différentes tranches d’âge nécessitera aussi qu’on mette en regard les mesures prises, leurs effets prouvés et non seulement escomptés, et leur poids réel sur de très nombreuses catégories de la population, dont on a souvent voulu faire croire qu’elles portaient la responsabilité de cette épidémie. Ces évaluations seront indispensables et devront se fonder sur les indicateurs épidémiologiques conventionnels (DALY, QALY, EVCI …) qui n’ont pas été utilisés jusqu’alors.

Les états, comme les individus, semblent donc ne disposer que d’une marge très étroite pour limiter la propagation virale, au-delà des grands facteurs qui les pré-déterminent. Une fenêtre temporelle a probablement existé dans les phases précoces de l’expansion pandémique - ce qu’ont mis à profit la Corée du Sud, Taiwan et le Japon, dès janvier. La fenêtre européenne est probablement restée ouverte jusqu’en février [1]. Ensuite, ce fut trop tard. Les évolutions spontanées de l’expansion pandémique l’ont emporté sur les tentatives d’y répondre.

Il est à noter cependant que les états ayant mis en place les confinements les plus précoces et les plus restrictifs laissent leur population à la merci de toute ré-entrée virale, même minime. Ce fut le cas de la Nouvelle-Zélande cet été. Leur population doit donc rester sous surveillance absolue jusqu’à disparition du virus (hypothèse vraisemblable sur une île, mais de moins en moins probable à l’échelle planétaire) ou jusqu’à son immunisation vaccinale (puisque la voie de l’immunité collective n’y a pas été retenue). Les prochains mois nous montreront comment et à quel coût cette voie, si elle correctement régulée, se révèlera la meilleure.

En revanche, la situation qui résulte des choix européens du printemps (pas d’interruption des entrées continentales 5) ne permet désormais plus de considérer l’éradication virale comme possible. Deux options, complémentaires l’une de l’autre, demeurent donc : l’immunisation spontanée ou l’immunisation vaccinale. Pour cette dernière, il faudra, comme partout ailleurs et pays par pays, anticiper son efficacité en population (phase IV), sa tolérance (effets secondaires de long terme) et son acceptabilité.

Immunité, saisonnalité et dégâts collatéraux

Au total, les principaux facteurs de morbi-mortalité réunissent donc les déterminants pré-pandémiques (ce sont les facteurs de risque vus aux points 1 & 2), la saisonnalité et l’immunisation des populations. Leur effet cumulé reste très supérieur à celui des tentatives de réaction sociétale, dont il faudra là aussi évaluer tous les impacts de long terme. Car ces mesures de restriction, de type couvre-feu ou confinement, ont été adoptées hors de toute démonstration de leur efficacité [2]et le plus souvent après qu’un mécanisme spontané de ralentissement a déjà été enclenché. Elles permettent néanmoins de justifier certains choix au nom dubien de tous ; les personnes touchées par les licenciements, les faillites, la dégradation de leurs conditions socio-économiques et sanitaires et leur entrée dans la précarité apprécieront leur sacrifice à cette "juste" valeur.

En même temps, de nombreux patients se détournent du système de soin et, par crainte le plus souvent, s’éloignent d’une prise en charge optimale. Ceci a conduit la Ligue contre le Cancer, confrontée comme la plupart des autres associations de patients, au déclin de leurs ressources et à une chute considérable des dons en leur faveur, à se prononcer contre la disproportion des mesures gouvernementales, l’impréparation des instances, et à annoncer une élévation de la mortalité prématurée dans les prochaines années par renoncement aux soins, inaccessibilité aux instruments de dépistage ou de diagnostic, ou par le recul des prises en charge chirurgicales (report) ou thérapeutiques (suivi dégradé).

À cela s’ajoutera la diminution drastique des moyens financiers pour tout le système de soins résultant de l’effondrement économique en cours. Or sur les plus de 150 milliards d’euros dépensés (pour empêcher notamment les gens de travailler sans qu’on en voie d’effet mesurable sur la mortalité), une redistribution ne serait-ce que d’un dixième (15 milliards), destinée à répondre directement aux besoins de prise en charge aiguë, aurait permis d’améliorer la réalité quotidienne de ces patients, Covid ou non.

[1] De Larochelambert Q, et al. Covid-19 mortality : a matter of vulnerability among nations facing limited margins of adaptation. Front Public Health, 2020.

[2] Bundgaard H, et al. Effectiveness of Adding a Mask Recommendation to Prevent SARS-CoV-2 Infection in Danish Mask Wearers », Annals of Internal Medicine,‎ 18 nov 2020.

[3] Meunier TAJ. Full lockdown policies in Western Europe countries have no evident impacts on the COVID-19 epidemic. MedRXiv, 2 mai 2020.

[4] Pullano G, et al. Evaluating the effect of demographic factors, socioeconomic factors, and risk aversion on mobility during the COVID-19 epidemic in France under lockdown: a population-based study. Lancet Digit Health, October 28, 2020.

[5] « Nous nous sommes trompés … Nous avons mis du temps à détecter un ralentissement de l'épidémie fin septembre » https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/confinement/grand-entretien-covid-19-troisieme-vague-mortalite-erreur-de-pronostic-le-modelisateur-qui-oriente-le-gouvernement-detaille-le-dessous-de-ses-calculs_4202809.html

[6] Brown KA, et al. Association Between Nursing Home Crowding and COVID-19 Infection and Mortality in Ontario, Canada. JAMA Intern Med, November 9, 2020.

[7]Rito T, et al. Phylogeography of 27,000 SARS-CoV-2 Genomes: Europe as the Major Source of the COVID-19 Pandemic. Microorganisms 2020, 8, 1678

[8]Résultats de la seule étude scientifique européenne, randomisée contrôlée, sur le port du masque en extérieur : « A recommendation to wear a surgical mask when outside the home did not reduce, at conventional levels of statistical significance, incident SARS-CoV-2 infection compared with no mask recommendation ». https://www.acpjournals.org/doi/10.7326/M20-6817

0 commentaireCommenter
analyses
Tests PCR : un nombre de cas positifs qui interroge Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

tests pcr
Tests PCR : un nombre de cas positifs qui interroge

La multiplication des tests PCR dans la population laisse entrevoir une augmentation très nette du nombre de cas dit « positifs » au SARS-CoV-2, poussant le gouvernement à prendre des mesures de plus en plus restrictives pour freiner l’épidémie. Néanmoins, la réalité de la situation reste discutable.

Le 16 novembre 2020
commentaire
analyses
M-E. Dupont : "Privilégier la peur au bon sens est contreproductif" Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

psychologieentretien
M-E. Dupont : "Privilégier la peur au bon sens est contreproductif"

ENTRETIEN. Marie-Estelle Dupont est psychologue clinicienne et psychotérapeute. Spécialiste de l’approche par la parole, elle a travaillé plusieurs années à l’hôpital avant d’exercer en libéral. Elle livre aujourd’hui à Bas les masques son point de vue sur la gestion de la crise sanitaire.

Le 26 novembre 2020
commentaire
analyses
Le démarrage difficile des tests antigéniques Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

tests antigéniques
Le démarrage difficile des tests antigéniques

Disponibles depuis le début du mois de novembre, les tests antigéniques promettent de dépister un porteur du coronavirus bien plus rapidement que les tests PCR. Une méthode intéressante, mais dont le déploiement est déjà sujet à une organisation hasardeuse.

Le 17 novembre 2020
commentaire
analyses
L. Toubiana : "Après avoir joué sur la peur, on jouera sur la culpabilité" Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

vaccintoubianacoronavirus
L. Toubiana : "Après avoir joué sur la peur, on jouera sur la culpabilité"

ENTRETIEN. Laurent Toubiana est épidémiologiste et chercheur à l’INSERM. Fondateur et directeur de l’Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (IRSAN), il apportera régulièrement à BasLesMasques son éclairage sur la crise sanitaire au fil de l’actualité.

Le 27 novembre 2020
commentaire
analyses
Une brève histoire des pandémies Gratuit
Virginie GirodHistorienne

Thèmes abordés

histoirepandémiecoronavirus
Une brève histoire des pandémies

ANALYSE. Les pandémies sont des phénomènes naturels depuis la Haute-Antiquité. Démunis sur le plan médical, les médecins luttaient contre elles par l’exode, la quarantaine et la séquestration des malades. La covid-19, particulièrement peu meurtrière, est traitée par les gouvernements comme s’il s’était agi de la peste noire. Elle tue cependant moins les Hommes qu’elle n’achève nos systèmes hospitaliers fragilisés par des décennies de mauvais choix politiques.

Le 23 novembre 2020
commentaire
analyses
J-F. Toussaint : le point sur la situation épidémique Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

actualitéspandémietoussaint
J-F. Toussaint : le point sur la situation épidémique

Le professeur Jean-François Toussaint dresse l'état des lieux de la pandémie de covid-19 : où en est-on ? 

Le 19 novembre 2020
commentaire
analyses
Les chiffres des cas positifs sont-ils fiables ? Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

toussaintpandémie
Les chiffres des cas positifs sont-ils fiables ?

ANALYSE. Les chiffres officiels des cas positifs sont-ils fiables ? Les réponses du professeur Jean-François Toussaint.

Le 22 novembre 2020
commentaire
analyses
Les décès sont-ils comptabilisés correctement ? Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

toussaintstatistiques
Les décès sont-ils comptabilisés correctement ?

ANALYSE. Cause du décès : covid ou pas covid ? Comment sont comptabilisés les décès ? Les explications du professeur Jean-François Toussaint.

Le 4 décembre 2020
commentaire
analyses
Pourrait-on protéger les personnes fragiles au lieu d’enfermer tout le monde ? Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

toussaintconfinementpersonnes âgées
Pourrait-on protéger les personnes fragiles au lieu d’enfermer tout le monde ?

ANALYSE. Pourrait-on protéger les personnes fragiles au lieu d’enfermer tout le monde ? Le professeur Jean-François Toussaint répond.

Le 23 novembre 2020
commentaire
analyses
J-F. Toussaint : "Les tests antigéniques ont un intérêt absolument évident" Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

toussainttests antigéniques
J-F. Toussaint : "Les tests antigéniques ont un intérêt absolument évident"

ANALYSE. Le professeur Jean-François Toussaint revient sur la question des tests antigéniques : sont-ils une alternative viable aux tests PCR ? 

Le 25 novembre 2020
commentaire
analyses
Le virus a-t-il muté ? Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

toussaintcovid-19coronavirus
 Le virus a-t-il muté ?

ANALYSE. Le coronavirus aurait-il muté depuis le début de l'année ? Les réponses du professeur Jean-François Toussaint.

Le 20 novembre 2020
commentaire
analyses
J-F. Toussaint : "Le masque n’a pas fait la preuve de son efficacité en milieu ouvert" Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

toussaintmasque
J-F. Toussaint : "Le masque n’a pas fait la preuve de son efficacité en milieu ouvert"

ANALYSE. Le professeur Jean-François Toussaint revient sur la question du masque : quelle est son utilité ? Est-il indispensable partout, ou n'est-ce qu'un outil de communication politique ?

Le 30 novembre 2020
commentaire
analyses
J-F. Toussaint : "L’immunité collective est une réalité" Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

toussaintcovid-19immunité collective
 J-F. Toussaint : "L’immunité collective est une réalité"

ANALYSE. La stratégie de "l'immunité collective" face au coronavirus a fait couler beaucoup d'encre. Mais est-elle viable ? Les réponses du professeur Jean-François Toussaint.

Le 1er décembre 2020
commentaire
analyses
"Pourquoi compter des gens qui ne sont pas malades ?" Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

QuedevillemédecinsSentinelles
"Pourquoi compter des gens qui ne sont pas malades ?"

ANALYSE. Membre du réseau de veille sanitaire "Sentinelles", Fabien Quedeville revient sur les données épidémiques publiées par le réseau.

Le 24 novembre 2020
commentaire
analyses
Les séquelles du reconfinement, un défilé de pathologies et de troubles du comportement Gratuit
Christian SimonPsychiatre-practicien

Thèmes abordés

confinementpsychologie
Les séquelles du reconfinement, un défilé de pathologies et de troubles du comportement

Au-delà des conséquences délétères du second confinement sur l'économie, celui-ci pourrait laisser des séquelles plus profondes encore sur la psychologie de beaucoup de Français, nous prévient le Dr. Christian Simon, psychiatre-praticien.

Le 24 novembre 2020
commentaire
analyses
Quels sont les impacts du confinement sur nos sociétés ? Gratuit
Laurent MucchielliSociologue

Thèmes abordés

sociologieconfinement
Quels sont les impacts du confinement sur nos sociétés  ?

À quel point les deux confinements ont-ils changé nos habitudes et influencé nos mentalités ? Les réponses du sociologue Laurent Mucchielli.

Le 20 novembre 2020
commentaire
analyses
M.-E. Dupont : "Les enfants sont les grands oubliés de cette crise" Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

psychologieconfinementenfance
M.-E. Dupont : "Les enfants sont les grands oubliés de cette crise"

Seniors, étudiants, commerçants... Face à la crise, tout le monde est vulnérable. Mais les enfants ne sont pas en reste : eux aussi subissent de plein fouet les contrecoups psychologiques de la pandémie. Les explications de Marie-Estelle Dupont, psychologue.

Le 25 novembre 2020
commentaire
analyses
L. Mucchielli : "Les gens sont disciplinés car on les a effrayés" Gratuit
Laurent MucchielliSociologue

Thèmes abordés

confinementlibertés
L. Mucchielli : "Les gens sont disciplinés car on les a effrayés"

Deux confinements, des mesures restrictives partout... Les Français ont été particulièrement disciplinés pendant la crise sanitaire. La principale explication, selon le sociologue Laurent Mucchielli : on les a effrayés.

Le 5 décembre 2020
commentaire
analyses
Vaccin : "Les gens ne font plus confiance au gouvernement" Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

psychologievaccin
Vaccin : "Les gens ne font plus confiance au gouvernement"

Comment expliquer la défiance vis-à-vis du vaccin contre le covid-19, et régulièrement encouragé par le gouvernement ? Les facteurs sont multiples, nous apprend la psychologue Marie-Estelle Dupont. Ses explications.

Le 5 décembre 2020
commentaire
analyses
F. Quedeville : "Ce n'est pas en supprimant les libertés que l'on soigne" Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

pandémiecovid-19
F. Quedeville : "Ce n'est pas en supprimant les libertés que l'on soigne"

Quelles leçons tirer de la gestion gouvernementale de la crise du covid-19 ? Verticalité, autoritarisme… les mauvaises habitudes prises par l'exécutif  ont de quoi inquiéter pour l'avenir. L'analyse de Fabien Quedeville.

Le 2 décembre 2020
commentaire
analyses
M-E. Dupont : "Je suis préoccupée par le port du masque à l’école" Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

masqueenfanceécolepsychologie
M-E. Dupont : "Je suis préoccupée par le port du masque à l’école"

L'obligation pour les écoliers de porter un masque à l'école présente-t-il un danger ? Les explications de Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne.

Le 3 décembre 2020
commentaire
analyses
Confinement absurde et inefficace : un rapport remet les pendules à l'heure Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

confinementcoronaviruspandémie
Confinement absurde et inefficace : un rapport remet les pendules à l'heure

L’Institut de recherches biomédicales et d’épidémiologie du sport (IRMES), dirigé par le professeur Jean-François Toussaint, a récemment livré une grande étude comparative sur la mortalité liée au coronavirus. Et démontre à cette occasion que les mesures liberticides n’ont eu aucun impact sur le nombre de décès.

Le 4 décembre 2020
commentaire
analyses
Jean-Loup Bonnamy face à Élisabeth Lévy : "Je suis hostile au principe de précaution" Gratuit
Élisabeth LévyJournalisteJean-Loup BonnamyEssayiste

Thèmes abordés

entretien
Jean-Loup Bonnamy face à Élisabeth Lévy : "Je suis hostile au principe de précaution"

Il est l'un des plus farouches opposants à l'hystérie sanitaire. Co-auteur avec Renaud Girard (le Figaro) de "Quand la psychose fait dérailler le monde" (Gallimard), Jean-Loup Bonnamy répond aujourd'hui aux questions d'Élisabeth Lévy pour Bas les Masques.

Le 6 décembre 2020
commentaire
analyses
Le point sur la situation épidémique, par F. Quedeville Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

pandémie
Le point sur la situation épidémique, par F. Quedeville

Dix mois après le début de la pandémie, où en est-on ? Pour Bas les Masques, Fabien Quedeville fait le bilan.

Le 7 décembre 2020
commentaire
analyses
Surmortalité du covid : il est temps de rétablir quelques vérités Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

covid-19surmortalitéchiffres
Surmortalité du covid : il est temps de rétablir quelques vérités

Le professeur Jean-François Toussaint, l’épidémiologiste Laurent Toubiana et le sociologue Laurent Mucchielli ont étudié l’impact réel du Covid-19 sur la mortalité. Et leurs résultats tranchent significativement avec la propagande habituelle. Bas les masques livre les principaux éléments de leur analyse : hiver 2017 plus meurtrier que le printemps 2020, faible surmortalité, âge moyen des décès sous-évalué.

Le 9 décembre 2020
commentaire
analyses
Non, Onfray ne désavoue pas Raoult Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

RaoultOnfray
Non, Onfray ne désavoue pas Raoult

Après le récit de Michel Onfray racontant son éprouvante expérience du Covid-19, publié sur le site de sa revue Front Populaire, les détracteurs du philosophe tentent de s’en servir pour attaquer le professeur Raoult.

Le 7 décembre 2020
commentaire
analyses
Sur quoi reposent les chiffres du gouvernement ? Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

gouvernementseuilchiffrescontamination
Sur quoi reposent les chiffres du gouvernement ?

Les 20 kilomètres ? L'objectif de 5000 contaminations d'ici au 15 décembre ? Tous ces chiffres mobilisés par le gouvernement ne reposent sur rien, nous explique Fabien Quedeville.

Le 8 décembre 2020
commentaire
analyses
Le déconfinement, repoussé ? Une fois de plus, l'exécutif manipule les chiffres Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

chiffresgouvernementdéconfinement
Le déconfinement, repoussé ? Une fois de plus, l'exécutif manipule les chiffres

Lors de son traditionnel point sur la situation, Jérôme Salomon a annoncé que la France était « loin des 5 000 cas par jour », seuil annoncé comme celui du déconfinement. Fidèle à lui-même, le Directeur de la Santé s’est contenté d’entretenir la peur en exagérant la situation. Pour nous préparer d’avance à des fêtes de fin d’année loin de nos proches ?

Le 8 décembre 2020
commentaire
analyses
Isolement forcé : "un malade n'est pas un délinquant" Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste
Isolement forcé : "un malade n'est pas un délinquant"

L'isolement forcé des malades, une coercition inutile et nuisible à l'accompagnement des malades ? Les explications de Fabien Quedeville.

Le 10 décembre 2020
commentaire
analyses
Vaccins : une défiance légitime qui pique les sondeurs Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

vaccincomplotisme
Vaccins : une défiance légitime qui pique les sondeurs

Anti-vaccins, complotistes, populistes… Les anathèmes foisonnent pour qualifier les Français qui émettent des réserves sur les vaccins contre le coronavirus. Et les sondeurs tirent des conclusions orientées sur un phénomène qu’ils préfèrent caricaturer au lieu de comprendre.

Le 13 décembre 2020
commentaire
analyses
Pourquoi y a-t-il eu si peu de morts de la grippe cette année ? Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

Sentinellesgrippe
Pourquoi y a-t-il eu si peu de morts de la grippe cette année ?

Alors que la grippe fait chaque année de nombreuses victimes, elle semble cette fois-ci avoir quasiment disparu en raison de l’épidémie de SARS-CoV-2. Comment peut-on l’expliquer ? Bas Les Masques a posé la question au docteur Fabien Quedeville, médecin généraliste et membre du réseau Sentinelles.

Le 15 décembre 2020
commentaire
analyses
Faux positifs : combien avons-nous de malades ? Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

tests antigéniquesfaux positifs
Faux positifs : combien avons-nous de malades ?

Après le retrait des tests antigéniques VivaDiag (pour cause de faux positifs), le nombre exact de véritables malades du covid-19 interroge. L'analyse de Fabien Quedeville.

Le 16 décembre 2020
commentaire
analyses
Jean-François Toussaint fait le point sur l'épidémie Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

pandémiecoronaviruschiffres
Jean-François Toussaint fait le point sur l'épidémie

En décembre 2020, où en est l'épidémie ? Pour Bas les Masques, le professeur Jean-François Toussaint fait le point.

Le 17 décembre 2020
commentaire
analyses
Tout ce qu'il faut savoir sur le vaccin, par Jean-François Toussaint Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

vaccinvirus
Tout ce qu'il faut savoir sur le vaccin, par Jean-François Toussaint

Que faut-il penser du vaccin ? Dans le cas du covid-19, quelles sont les stratégies de vaccination possibles ? Lesquelles sont viables ? Autant de questions auxquelles le professeur Jean-François Toussaint répond dans cette vidéo.

Le 19 décembre 2020
commentaire
analyses
"Mal traités" : le documentaire qui pose les bonnes questions Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

mal traitésdocumentaireCritique
"Mal traités" : le documentaire qui pose les bonnes questions

Conflits d’intérêts, guerre des remèdes, décisions scandaleuses… Le documentaire retrace le désastre du traitement du Covid-19, sans tomber dans les mêmes travers qu’Hold-up.

Le 20 décembre 2020
commentaire
analyses
Traitements précoces : comment expliquer les blocages du gouvernement ? Gratuit
Laurent MucchielliSociologue

Thèmes abordés

médecinsgestionhopitaux
Traitements précoces : comment expliquer les blocages du gouvernement ?

Pourquoi, tout au long de la crise, le gouvernement a-t-il choisi de se focaliser sur l'hôpital, en occultant totalement la médecine de ville, pourtant plus à même d'apporter une réponse aux patients ? Le sociologue Laurent Mucchielli revient sur la question des traitements précoces.

Le 21 décembre 2020
commentaire
analyses
Mutation du coronavirus : Raoult avait déjà alerté Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

virusmutationRaoult
Mutation du coronavirus : Raoult avait déjà alerté

Le Royaume-Uni affole l’Europe depuis deux jours avec la découverte d’un variant du virus Sars-CoV-2 plus virulent. Dans un exercice de dramaturgie digne de Shakespeare, nos voisins nous prédisent déjà le pire à cause de ce « virus mutant ». Des mutations sur lesquelles Didier Raoult alerte pourtant depuis déjà longtemps.

Le 21 décembre 2020
commentaire
analyses
"Les modélisations ont surestimé la phase automnale de la pandémie" Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

modélisation
"Les modélisations ont surestimé la phase automnale de la pandémie"

Les modélisations, généralement catastrophistes, correspondent-elles à la réalité de la pandémie ? Pour Bas les Masques, Jean-François Toussaint décrypte.

Le 22 décembre 2020
commentaire
analyses
Une brève histoire des pandémies Gratuit
Virginie GirodHistorienne

Thèmes abordés

histoirepandémie
Une brève histoire des pandémies

En écho à son article du mois dernier, l'historienne Virginie Girod nous raconte – face caméra cette fois-ci – comment le concept de "pandémie" a évolué entre les âges. Face à ses illustres prédecesseurs, le covid-19 fait bien pâle figure...

Le 27 décembre 2020
commentaire
analyses
Limite et proportionnalité (partie 1) Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

chiffrestoussaint
Limite et proportionnalité (partie 1)

Bas les Masques vous propose de retrouver une grande étude du professeur Jean-François Toussaint sur la mortalité du Covid-19. Dans cette première partie, il démontre avec précision que le nombre de décès est principalement associé à l’état de santé général des populations et ne dépend pas des mesures politiques prises par les gouvernements. Il revient également sur la notion de « deuxième vague » qui correspond en réalité à un premier pic épidémique dans les régions qui n’avaient pas été massivement touchées au printemps dernier.

Le 26 décembre 2020
commentaire
analyses
Limites et proportionnalité (partie 2) Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

chiffresstatistiquestoussaint
Limites et proportionnalité (partie 2)

Bas les Masques vous propose de retrouver une grande étude du professeur Jean-François Toussaint sur la mortalité du Covid-19. Dans cette seconde partie, il dénonce l’absence de fondement d’un discours catastrophiste qui ne s’est pas vérifié dans les faits, mais qui a entraîné de nombreuse conséquences désastreuses au sein de la population.

Le 27 décembre 2020
commentaire
analyses
Les asymptomatiques, beaucoup moins contagieux que les malades Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

asymptomatiquespandémie
Les asymptomatiques, beaucoup moins contagieux que les malades

Une étude menée à Singapour montre que les personnes asymptomatiques sont quatre fois moins contagieuses que les malades du Covid. Une nouvelle donnée qui démontre que la gestion anxiogène de la crise par les pouvoirs publics est de moins en moins justifiée.

Le 24 décembre 2020
commentaire
analyses
Dans quels cas la vaccination peut-elle être bénéfique ? Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

vaccin
Dans quels cas la vaccination peut-elle être bénéfique ?

Dans quels cas la vaccination est-elle conseillée ? Rendre obligatoire la vaccination de la totalité de la population, est-ce une stratégie viable pour enrayer l'épidémie ? Pour Bas les Masques, le professeur Jean-François Toussaint répond à ces questions.

Le 28 décembre 2020
commentaire
analyses
"Covid long" : tout ce qu'il faut savoir Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

covid longcoronavirus
"Covid long" : tout ce qu'il faut savoir

Dans le cas du Covid-19, on observe parfois des réminisciences de la maladie, qui réapparaît ainsi plusieurs mois après les premiers symptômes. Le phénomène, quoique rare, interroge. Bas Les Masques a demandé à Jean-François Toussaint d'éclaircir cette question.

Le 29 décembre 2020
commentaire
analyses
J-F. Toussaint : "On sacrifie toute une génération sans trop savoir ce que l'on y gagnera" Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

gestionJeunesse
J-F. Toussaint : "On sacrifie toute une génération sans trop savoir ce que l'on y gagnera"

Elles sont sans doute les plus grandes (et nombreuses) victimes de la gestion de la crise sanitaire. Les "générations sacrifiées" soes plus jeunes. L'analyse de Jean-François Toussaint.

Le 30 décembre 2020
commentaire
analyses
Complotisme : "Plus on la dénigre, plus la défiance croît" Gratuit
Laurent MucchielliSociologue

Thèmes abordés

complotisme
Complotisme : "Plus on la dénigre, plus la défiance croît"

Comment distinguer les simples critiques, légitimes, du véritable complotisme ? Le sociologue Laurent Mucchielli revient sur la manière dont chaque contestation de la gestion de la crise sanitaire se retrouve frappée du sceau de l'anathème "complotiste". 

Le 31 décembre 2020
commentaire
analyses
Gérald Kierzek : « Le coronavirus, ce n'est pas la peste » Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

coronaviruspandémie
Gérald Kierzek : « Le coronavirus, ce n'est pas la peste »

Entre critiques du confinement et opposition au passeport vaccinal, le docteur Gérald Kierzek, habitué des médias traditionnels, assume des prises de positions contestataires vis à vis de la gestion de la crise sanitaire et des privations de liberté.

Le 2 janvier 2021
commentaire
analyses
Désinfection des surfaces : fin de la psychose ? Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

hygiènedésinfection
Désinfection des surfaces : fin de la psychose ?

Selon une nouvelle étude parue dans The Lancet, le risque d’être infecté en touchant une surface contaminée par le virus est très faible. Une information qui devrait rassurer les maniaques de la désinfection.

Le 3 janvier 2021
commentaire
analyses
Nicolas Vidal : "Sur le vaccin du Covid-19, on est en droit de se poser des questions" Gratuit
Nicolas VidalJournaliste

Thèmes abordés

vaccinmédias
Nicolas Vidal : "Sur le vaccin du Covid-19, on est en droit de se poser des questions"

Fondateur du média alternatif Putsch.media, Nicolas Vidal est un des plus ardents défenseurs du "libre-arbitre", et l'un des plus farouches pourfendeurs de la pensée unique. Vaccin, gestion de crise, démocratie... Il a répondu à toutes les questions de Bas les Masques. (partie 1 sur 3)

Le 5 janvier 2021
commentaire
analyses
Vaccin : "L'efficacité chez les plus de 75 ans est mal établie" Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

vaccinpersonnes âgées
Vaccin : "L'efficacité chez les plus de 75 ans est mal établie"

Le vaccin contre le Covid-19 : est-il efficace ? Immunise-t-il contre le virus et contre sa transmission ? Quels peuvent être les effets secondaires ? Pour Bas les Masques, Fabien Quedeville fait le point.

Le 9 janvier 2021
commentaire
analyses
Quand le gouvernement découvre la saisonnalité : la réaction de J-F. Toussaint Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

épidémiestatistiquessaisonnalité
Quand le gouvernement découvre la saisonnalité : la réaction de  J-F. Toussaint

Le gouvernement, via les annonces de Jean Castex de jeudi dernier, table sur un affaissement de la pandémie vers l'été prochain. L'occasion pour le professeur Jean-François Toussaint de rappeler que variations saisonnières et épidémies virales vont généralement ensemble, et que le coronavirus n'échappe pas à la règle…

Le 11 janvier 2021
commentaire
analyses
Jean-François Toussaint fait le point sur la situation épidémique en janvier Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

statistiquesépidémie
Jean-François Toussaint fait le point sur la situation épidémique en janvier

En janvier 2021, où en est l'épidémie de covid-19 ? Qu'en est-il du fameux rebond annoncé après les fêtes de fin d'année ? Pour Bas les Masques, le professeur Jean-François Toussaint fait le point.

Le 12 janvier 2021
commentaire
analyses
J-F. Toussaint : le point sur la stratégie vaccinale du gouvernement Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

vaccingouvernement
J-F. Toussaint : le point sur la stratégie vaccinale du gouvernement

Le professeur Jean-François Toussaint revient sur la stratégie vaccinale mise en place par l'exécutif : complexité logistique, inconsistance des objectifs affichés par le gouvernement, mais aussi recours inquiétant (et coûteux) aux cabinets de conseil américains.

Le 14 janvier 2021
commentaire
analyses
Pendant les confinements, l'explosion des violences intrafamiliales Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

confinementpsychologiefamille
Pendant les confinements, l'explosion des violences intrafamiliales

Les confinements successifs ont eu des conséquences lourdes sur beaucoup de foyers. Marie-Estelle Dupont revient sur les séquelles psychologiques que de telles mesures sanitaires peuvent engendrer.

Le 16 janvier 2021
commentaire
analyses
Prévoir le pire pour imposer le pire : Laurent Toubiana revient sur un an de covid-19 Gratuit
Laurent ToubianaÉpidémiologiste

Thèmes abordés

épidémie
Prévoir le pire pour imposer le pire : Laurent Toubiana revient sur un an de covid-19

"On nous a vendu la grippe espagnole". À près d'un an du coup de départ de la plus désastreuse farce sanitaire de l'époque contemporaine, Laurent Toubiana, épidémiologiste et chercheur à l'INSERM, fait le bilan.

Le 12 janvier 2021
commentaire
analyses
Surmortalité en 2020 : des chiffres à prendre avec des pincettes Gratuit
Laurent ToubianaÉpidémiologiste

Thèmes abordés

surmortalité
Surmortalité en 2020 :  des chiffres à prendre avec des pincettes

En 2020, le nombre de décès était en hausse de 9% par rapport aux années précédentes (source : INSEE). Une augmentation qui est toutefois à relativiser, nous explique l'épidémiologiste Laurent Toubiana.

Le 16 janvier 2021
commentaire
analyses
Vaccin et effets secondaires : ce que l'on sait Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

vaccin
Vaccin et effets secondaires : ce que l'on sait

Entre vaccins "classiques" et vaccins plus innovants (à ARN messager notamment), difficile de s'y retrouver. Quels sont les différents types ? Quels effets secondaires ont déjà été rencontrés ? Le professeur Jean-François Toussaint répond.

Le 17 janvier 2021
commentaire
analyses
Couvre-feu à 18h : pourquoi cette décision est absurde Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

couvre-feustatistiques
Couvre-feu à 18h : pourquoi cette décision est absurde

Le couvre-feu généralisé à 18h, décrété par Jean Castex jeudi dernier, est-il efficace pour endiguer l'épidémie ? Ou n'est-ce qu'une mesure mortifère de plus pour la société et pour l'économie ? L'analyse détaillée de Fabien Quedeville.

Le 16 janvier 2021
commentaire
analyses
Ces maladies qui nous guettent après le Covid-19 Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

OMS
Ces maladies qui nous guettent après le Covid-19

L'OMS elle-même l'a dit : le Covid-19 a un taux de létalité "relativement faible". Ce qui ne sera peut-être pas le cas des épidémies futures… Les explciations de Jean-François Toussaint. 

Le 18 janvier 2021
commentaire
analyses
Vaccins contre le Covid-19 : entre exploit et complot ? Gratuit
Henri FengDocteur en histoire de la philosophie

Thèmes abordés

vaccin
Vaccins contre le Covid-19 : entre exploit et complot ?

OPINION. La défiance vis-à-vis de la vaccination atteint aujourd'hui des sommets. Mais qu'en est-il réellement des vaccins contre le covid-19 ? Véritables exploits de la science ou fruits d'obscures tractations de l'industrie pharmaceutique ?

Le 18 janvier 2021
commentaire
analyses
Mutants et variants : faut-il s'inquiéter ? Gratuit
Laurent ToubianaÉpidémiologiste

Thèmes abordés

mutationvariantsgrippe
Mutants et variants : faut-il s'inquiéter ?

Les divers "variants" (anglais, sud-africain…) du coronavirus défraient la chronique : l'affolement est-il justifié ? Risque-t-on de voir le Covid-19 devenir une nouvelle grippe, avec ses variations saisonnières ? Les réponses de Laurent Toubiana.

Le 18 janvier 2021
commentaire
analyses
Confinements : des dépressions en forte hausse Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

psychologiedépression
Confinements : des dépressions en forte hausse

Le premier confinement aura vu les pathologies anxieuses grimper en flèche, mais le second aura été celui des dépressions. Alors que les restrictions et l'isolement sont plus importants que jamais, comment se prémunir ? Les conseils de Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne.

Le 19 janvier 2021
commentaire
analyses
"On ne peut pas réduire la culture à des séries télé" Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

culturepsychologie
"On ne peut pas réduire la culture à des séries télé"

La culture, objet fondamental au développement humain, est peut-être la plus grande victime de la gestion de la crise sanitaire. Marie-Estelle Dupont nous alerte sur les conséquences, à moyen terme, de telles privations.

Le 20 janvier 2021
commentaire
analyses
Dr Louis Fouché : le grand entretien Gratuit
Louis FouchéMédecin

Thèmes abordés

entretiencoronavirus
Dr Louis Fouché : le grand entretien

Système de soin incohérent, censure des réseaux sociaux, dangers de l’ARN messager… le docteur Louis Fouché, anesthésiste-réanimateur à Marseille et porte-parole du collectif "Réinfocovid", livre à Bas les masques un grand entretien sur la crise sanitaire et ses conséquences.

Le 19 janvier 2021
commentaire
analyses
"Nos dirigeants sont dans une fuite en avant" Gratuit
Laurent ToubianaÉpidémiologiste

Thèmes abordés

gouvernement
"Nos dirigeants sont dans une fuite en avant"

Tétanisés, nos dirigeants se sont enfermés dans un cercle vicieux de justifications permanentes sur les mesures qu'ils ont prises. L'analyse d'une peur généralisée au sommet de l'État, par Laurent Toubiana.

Le 20 janvier 2021
commentaire
analyses
Le masque, un faux remède contre l'anxiété Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

psychologieanxiétémasque
Le masque, un faux remède contre l'anxiété

Les confinements et les masques ont été vécus comme un soulagement par beaucoup, sujets à l'angoisse du "paraître" en public. Pour Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne, c'est là une fausse solution à un problème bien réel.

Le 21 janvier 2021
commentaire
analyses
"Le gros de la vague de suicides est devant nous" Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

suicidespsychologie
"Le gros de la vague de suicides est devant nous"

Alors que les dépressions sont en forte hausse et que la situation économique promet de se dégrader fortement dans l'année qui vient, qu'en est-il des suicides ? Les réponses de Marie-Estelle Dupont, psychoclinicienne.

Le 22 janvier 2021
commentaire
analyses
"Nous ne sommes pas dans un contexte d'épidémie violente" Gratuit
Laurent ToubianaÉpidémiologiste

Thèmes abordés

épidémie
"Nous ne sommes pas dans un contexte d'épidémie violente"

Entre facture démentielle du confinement et immunité collective, Laurent Toubiana fait le bilan du "quoi qu'il en coûte", face à un virus qui n'en a jamais vraiment valu la peine.

Le 22 janvier 2021
commentaire
analyses
D'où vient le complotisme ? Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

complotismepsychologie
D'où vient le complotisme ?

Incohérences à répétition dans la communication gouvernementale, flou médiatique, méfiance "à la française"… D'où vient le complotisme ? Marie-Estelle Dupont décrypte ce qui est aujourd'hui devenu un anathème bien pratique.

Le 24 janvier 2021
commentaire
analyses
Vaccins et antivax : une histoire de progrès et de défiance [VIDEO] Gratuit
Virginie GirodHistorienne

Thèmes abordés

histoirevaccin
Vaccins et antivax : une histoire de progrès et de défiance [VIDEO]

En écho à son article paru la semaine dernière ici-même, l'historienne Virginie Girod se penche en vidéo sur la longue histoire que partagent partisans et détracteurs de la vaccination. Entre progrès et défiance, retour sur une opposition frontale qui ne date pas d'hier. 

Le 31 janvier 2021
commentaire
analyses
Vaccins et « antivax » : une histoire de progrès et de défiance Gratuit
Virginie GirodHistorienne

Thèmes abordés

vaccinhistoire
Vaccins et « antivax » : une histoire de progrès et de défiance

L’histoire des vaccins commence en même temps que celle des « antivax ». Dès son origine, les détracteurs de la vaccination fondent leur argumentaire sur la religion, la politique sanitaire et la défiance envers une certaine élite. Mais l’étude des épidémies prouve que seuls les vaccins sont réellement efficaces pour endiguer les maladies infectieuses. Si l’innocuité de cette prophylaxie est souvent questionnée, elle préserve néanmoins la population en développant l’immunité collective contrairement au confinement et à la séquestration des malades.

Le 24 janvier 2021
commentaire
analyses
#JeNeMeConfineraiPas : pourquoi nous devons refuser un troisième confinement Gratuit
Multiples

Thèmes abordés

tribune
#JeNeMeConfineraiPas : pourquoi nous devons refuser un troisième confinement

Alors que se profilent les rumeurs d'un troisième confinement, et alors que ces restrictions à nos libertés causent chaque jour plus de dégâts – pour une efficacité des plus contestables – nous publions cette tribune, écrite à l'initiative du Dr. Fabien Quedeville, afin de pouvoir, enfin, sortir de cette logique infernale des confinements à répétition.

Le 25 janvier 2021
commentaire
analyses
Suicide du restaurateur Rudy Noël : le visage d’une profession à l’agonie Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

restaurateurs
Suicide du restaurateur Rudy Noël : le visage d’une profession à l’agonie

Après le suicide du cafetier vosgien provoqué par les restrictions gouvernementales, un de ses proches évoque le souvenir d’un homme dévoué et revient sur la controverse suscitée par l’hommage d’Emmanuel Macron. Un énième drame humain, symbole du désespoir de toute une profession.

Le 26 janvier 2021
commentaire
analyses
Éric Verhaeghe : "Contre les élites mondialisées, il nous faut une contre-élite" Gratuit
Éric VerhaegheEx-haut fonctionnaire, essayiste

Thèmes abordés

great reset
Éric Verhaeghe : "Contre les élites mondialisées, il nous faut une contre-élite"

"Great Reset", forum de Davos, complotisme… Éric Verhaeghe, ex-haut fonctionnaire et essayiste, publie "The Great Reset : mythes et réalités". Il est aujourd'hui l'invité de Bas les Masques.

Le 27 janvier 2021
commentaire
analyses
"La population est passée d'un état de sidération à un état de résignation" Gratuit
Laurence GougeonConseillère municipale de St-Tropez

Thèmes abordés

entretien
"La population est passée d'un état de sidération à un état de résignation"

Saint-Tropez, haut lieu de tourisme, subit de plein fouet les conséquences économiques des restrictions imposées par le gouvernement. Laurence Gougeon, conseillère municipale de la ville varoise, nous a livré son ressenti sur la gestion technocratique de la crise.

Le 28 janvier 2021
commentaire
analyses
Vitamine D, Ivermectine, Colchicine : remèdes miracles ? Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

traitements
Vitamine D, Ivermectine, Colchicine : remèdes miracles ?

De plus en plus de pistes intéressantes en matière de prévention et de traitement semblent se dégager dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19. Effets bénéfiques de la vitamine D, controverse autour de l’ivermectine, parution d’une étude vantant les mérites de la colchicine… Bas les masques a demandé au docteur Fabien Quedeville, médecin généraliste, son éclairage sur ces différents sujets.

Le 31 janvier 2021
commentaire
analyses
Confinement inutile et dangereux : l’étude de Ioannidis valide les conclusions de J-F. Toussaint Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

confinement
Confinement inutile et dangereux :  l’étude de Ioannidis valide les conclusions de J-F. Toussaint

Une étude du professeur Ioannidis de l’université de Stanford (USA) affirme que le confinement est une mesure inutile, voire néfaste puisqu’elle accélérerait les contagions. Une nouvelle confirmation de l’effet négatif du confinement qui vient accréditer l’étude du professeur Jean-François Toussaint publiée en novembre dernier et dont Bas les masques vous avait révélé les grandes lignes, qui démontrait déjà une absence de lien entre les mesures restrictives et le niveau de mortalité lié au Covid-19.

Le 1er février 2021
commentaire
analyses
L’hécatombe des cancers non diagnostiqués en 2020 Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

cancer
L’hécatombe des cancers non diagnostiqués en 2020

Après un an de crise du Covid-19, la journée mondiale contre le cancer est l’occasion de dresser un bilan. Avec un recul de 23% des diagnostics, causé par des restrictions sanitaires disproportionnées, la situation est alarmante.

Le 4 février 2021
commentaire
analyses
Contre le confinement, la voie juridique ? Gratuit
Fabrice di VizioAvocat

Thèmes abordés

justiceconfinement
Contre le confinement, la voie juridique ?

Un recours juridique collectif contre le confinement ? C'est l'idée de l'association Victimes-Covid, représentée par Me Fabrice Di Vizio. Celui-ci explique leur démarche.

Le 6 février 2021
commentaire
analyses
Démontrer l’utilité des enfermements Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

confinement
Démontrer l’utilité des enfermements

Le confinement commence à peine à dévoiler la puissance destructrice de ses effets de long terme. Or de nouveaux constats remettent en question les effets supposés positifs de ces mesures.

Le 6 février 2021
commentaire
analyses
Effets secondaires des vaccins : un suivi très approximatif Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

effets secondairesvaccin
Effets secondaires des vaccins : un suivi très approximatif

Après des début difficiles et malgré une organisation chaotique, la campagne de vaccination se poursuit en France. À la date du 6 février, 1 866 091 personnes avaient reçu une première injection, et 243 550 avaient reçu la seconde. Même si peu d’effets secondaires ont été officiellement recensés, ce chiffre pourrait être revu à la hausse en raison d’une gestion hasardeuse du suivi des données.

Le 8 février 2021
commentaire
analyses
"Ceci n’est pas un complot" : le procès de la psychose médiatique Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

Critique
"Ceci n’est pas un complot" :  le procès de la psychose médiatique

Réalisé par le Belge Bernard Crutzen, ce nouveau documentaire raconte le traitement médiatique parfois surréaliste de la crise du Covid et met en exergue les principales causes de la défiance. Intéressant et réussi.

Le 9 février 2021
commentaire
analyses
Des anticorps pour traiter les malades : une alternative crédible aux vaccins ? Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

traitements
Des anticorps pour traiter les malades : une alternative crédible aux vaccins ?

D’origine humaine ou de synthèse, les anticorps pourraient bientôt faire partie de l’arsenal thérapeutique employé pour lutter contre le Covid-19. Une perspective encourageante, qui permettrait de faire face aux variants du virus, contrairement à ce que laissent penser certains vaccins.

Le 10 février 2021
commentaire
analyses
Sondages et médias : la fabrique de l’opinion sur le Covid-19 Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

médiasopinionsondages
Sondages et médias : la fabrique de l’opinion sur le Covid-19

Plus qu’un simple reflet de l’opinion publique, les sondages contribuent également à la façonner. Accompagnés d’un climat médiatique anxiogène, ils contribuent à l’acceptation par la population de restrictions sanitaires inutiles.

Le 11 février 2021
commentaire
analyses
Les "Carnets de guerre" de Didier Raoult : dans les tranchées de la controverse scientifique Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

RaoultCritiquerecension
Les "Carnets de guerre" de Didier Raoult : dans les tranchées de la controverse scientifique

Le livre du professeur Raoult était aussi attendu par ses admirateurs qu’attaqué par ses détracteurs depuis l’annonce de sa sortie. Anthologie de ses propos tenus depuis le début de l’épidémie, les Carnets de guerre Covid-19 du directeur de l’IHU Méditerranée Infection sont davantage qu’une compilation : il s’agit là d’un véritable morceau d’histoire scientifique. Un outil indispensable qui ne manquera pas d’éclairer les lecteurs dans leur compréhension globale d’une crise qui dure depuis maintenant près d’un an et aura alimenté d’incroyables controverses.

Le 11 février 2021
commentaire
analyses
Covid-19 : quand les GAFAM se muent en ministère de la Vérité Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

GAFAMréseaux sociauxcensure
Covid-19 : quand les GAFAM se muent en ministère de la Vérité

Avertissements, filtrages, censure… Depuis un an, les plateformes numériques durcissent leur politique de modération pour combattre la « désinformation » sur la crise sanitaire. Outre la prétention des GAFAM à vouloir proclamer la vérité, leurs règles sont parfois émaillées de contradictions dangereuses.

Le 12 février 2021
commentaire
analyses
Formes graves du Covid-19 : une nouvelle étude détaille les pathologies à risque Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

covid-19
Formes graves du Covid-19 : une nouvelle étude détaille les pathologies à risque

Une étude menée par Epi-Phare, groupement d’intérêt scientifique constitué par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM), détaille avec exhaustivité les pathologies susceptibles d’occasionner des formes graves de Covid. S’ajoutant ce que l’on connaît depuis le début de l’épidémie, cette étude vient confirmer de manière particulièrement précise que le Covid-19 est loin de concerner tout le monde de la même façon.

Le 13 février 2021
commentaire
analyses
La dictature du chiffre : comment s'est installé ce climat de peur autour du Covid-19 ? Gratuit

Thèmes abordés

chiffresstatistiquespeur
La dictature du chiffre : comment s'est installé ce climat de peur autour du Covid-19 ?

Places en "réa", hospitalisations, nombre de cas... Comment les différents indicateurs relayés par les médias et par le gouvernement ont instauré une atmosphère de peur perpétuelle ? Malgré des erreurs factuelles, ce constat tiré par une vidéo devenue virale est pertinent. C'est pourquoi nous choisissons de la relayer sur baslesmasques.com, tout en en corrigeant les inexactitudes.

Le 16 février 2021
commentaire
analyses
« On m’a refusé l’hydroxychloroquine » : Henri, atteint d’un Covid long, témoigne Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

covid longtémoignage
« On m’a refusé l’hydroxychloroquine » : Henri, atteint d’un Covid long, témoigne

Alors que des députés viennent de déposer une proposition de loi visant à reconnaître le Covid long et mieux prendre en compte ses séquelles, le nombre de malades atteints reste encore très difficile à établir précisément. Et pour certains, la situation reste particulièrement difficile à vivre. Henri, l’un d’entre eux, a choisi de témoigner en exclusivité pour Bas les masques. Il nous raconte ses difficultés, revient sur la question du refus de soin qu’il a subi et nous explique les actions de l’Association Victimes Coronavirus Covid 19 France (AVCCF) représentée par Maître Fabrice Di Vizio.

Le 20 février 2021
commentaire
analyses
Dr. Louis Fouché : "Les esprits sont en train de bouger" Gratuit
Louis FouchéMédecin

Thèmes abordés

entretiensituation épidémique
Dr. Louis Fouché : "Les esprits sont en train de bouger"

Le docteur Louis Fouché, médecin anesthésiste-réanimateur à Marseille, fait le point sur l'évolution de l'épidémie pour Bas les masques.

Le 19 février 2021
commentaire
analyses
La publicité, un outil historique de santé publique entre propagande et manipulation Gratuit
Virginie GirodHistorienne

Thèmes abordés

propagandehistoire
La publicité, un outil historique de santé publique entre propagande et manipulation

De nombreux Français ont été scandalisés par les publicités culpabilisatrices du Ministère des Solidarités et de la Santé au sujet des gestes barrières. La publicité au service de la santé publique mettait autrefois en scène des valeurs comme le patriotisme et le sens de la responsabilité. Elle joue aujourd’hui sur la peur en utilisant le marketing de la honte.

Le 21 février 2021
commentaire
analyses
Contamination par les mains : Didier Pittet attaqué comme le Pr. Raoult Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

contaminationDidier RaoultDidier pittet
Contamination par les mains : Didier Pittet attaqué comme le Pr. Raoult

L’épidémiologiste Didier Pittet, spécialiste de l’hygiène, a récemment expliqué que le virus se transmettait essentiellement par les mains. Ce que Didier Raoult indique depuis le début.

Le 21 février 2021
commentaire
analyses
Qui construit la doxa du Covid ? Gratuit
Laurent MucchielliSociologue

Thèmes abordés

fabrique de l'opinion
Qui construit la doxa du Covid ?

La crise de la Covid a été l’occasion d’un processus historiquement inédit de contrôle de l’information à l’échelle mondiale. Quatre types d’acteurs y ont des intérêts convergents : 1) les gouvernements occidentaux libéraux, 2) le tandem que forment l’OMS et son grand financeur Bill Gates, 3) les « géants du numérique » qui contrôlent les réseaux sociaux mais aussi et de plus en plus 4) les médias

Cet article a originellement été publié sur le blog du sociologue Laurent Mucchielli

Le 22 février 2021
commentaire
analyses
"Il n’est plus ministre de la Santé mais ministre du Covid": Olivier Véran désavoué par les médecins Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

Olivier Véranmédecinsgestion
"Il n’est plus ministre de la Santé mais ministre du Covid": Olivier Véran désavoué par les médecins

Communication moralisatrice, prises de position catastrophistes, gestion de la crise chaotique… Selon une enquête, les médecins jugent que le ministre de la Santé n’a pas été à la hauteur de la crise sanitaire.

Le 22 février 2021
commentaire
analyses
Face à l’épuisement de la population, l’urgence est à la sortie de crise Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

tribune
Face à l’épuisement de la population, l’urgence est à la sortie de crise

L’amélioration de la situation sanitaire ces dernières semaines a démontré que la mise en place d’un nouveau confinement, pourtant annoncé comme inéluctable pour ralentir l’épidémie de Covid 19, n’était pas nécessaire.

Le 23 février 2021
commentaire
analyses
Jean de Kervasdoué : "Le principe de précaution ne sert à rien et ne nous a protégés de rien" Gratuit
Jean de KervasdouéÉconomiste de la santé et ex-directeur général des hôpitaux

Thèmes abordés

santé publiquesystème hospitalier
Jean de Kervasdoué : "Le principe de précaution ne sert à rien et ne nous a protégés de rien"

Santé publique, système hospitalier, stratégies gouvernementales... Économiste de la santé et ancien directeur général des hopitaux de France, Jean de Kervasdoué fait le bilan d'un an de gestion française de l'épidémie.

Le 25 février 2021
commentaire
analyses
Ordre numérique : vous êtes dans la Matrice Gratuit
Henri FengDocteur en histoire de la philosophie

Thèmes abordés

transhumanismebig pharmasurveillance
Ordre numérique : vous êtes dans la Matrice

OPINION. Le Covid-19 a su le révéler au grand monde, mais les germes étaient déjà présents : le transhumanisme idéologique, épaulé par le contrôle et la surveillance généralisés, est- il l'évolution logique des démocraties libérales ? Et, surtout, ce processus est-il irréversible ?

Le 1er mars 2021
commentaire
analyses
[VIDEO] La publicité, outil historique de santé publique entre propagande et manipulation Gratuit
Virginie GirodHistorienne

Thèmes abordés

propagandepublicitécommunicationhistoire
[VIDEO] La publicité, outil historique de santé publique entre propagande et manipulation

Dans la droite ligne de son article publié la semaine dernière sur Bas les Masques, l'historienne Virginie Girod décortique (en vidéo !) les ressorts de la communication gouvernementale tout au long de la crise sanitaire. Une publicité qui n'a rien à envier à la propagande d'antan... Bien au contraire ! 

Le 28 février 2021
commentaire
analyses
Monde à l’envers : des témoignages poignants sur les dégâts du masque à l'école Gratuit

Thèmes abordés

masqueécoleenfance
Monde à l’envers : des témoignages poignants sur les dégâts du masque à l'école

Le port du masque, obligatoire à l’école dès l’âge de 6 ans, est pour les enfants une grande source d’angoisses et de difficultés. En décembre dernier, la psychologue Marie-Estelle Dupont avait fait part à Bas les masques de sa préoccupation face à cette mesure disproportionnée qui empêche les enfants de vivre sereinement leur scolarité. En janvier, nous avions également reçu Roxane Chafei, membre du collectif « enfance et liberté » qui dénonce les conséquence de cette réglementation sur les enfants et milite activement pour la suppression de l’obligation du port du masque à l’école.

Plusieurs mois après, les pouvoirs publics ne semblent pas prendre la mesure de cette situation, alors même que les cas de dépressions et d’idées suicidaires se multiplient aujourd’hui chez les enfants et qu’un nombre grandissant de spécialistes (médecins, pédiatres, pédopsychiatres…) alertent sur les conséquences dramatiques du protocole sanitaire à l’école.

Pour mieux cerner les enjeux relatifs à cette cause nous vous proposons aujourd’hui de découvrir Monde à l’envers, un petit film poignant réalisé par Roxane Chafei, dans lequel plusieurs parents racontent les témoignages de leurs enfants et expriment, avec leur voix, toute cette souffrance à l’école que les grands médias passent sous silence.

Le 26 février 2021
commentaire
analyses
Dr Alain de Broca : « Les résidents d’Ehpad ont été reclus comme en prison » Gratuit
Alain de BrocaMédecin/philosophe

Thèmes abordés

ehpadpersonnes âgéeséthique
Dr Alain de Broca : « Les résidents d’Ehpad ont été reclus comme en prison »

Médecin et docteur en philosophie spécialisé dans l’éthique de la santé, le docteur Alain de Broca s’inquiète du syndrome de glissement, qui provoque le décès des personnes âgées isolées. Il alerte sur l’urgence de permettre aux résidents d’Ehpad immunisés de retrouver une vie sociale et familiale, dont ils sont privés depuis des mois.

Le 26 février 2021
commentaire
analyses
Étudiants à l'heure du Covid-19 : table ronde avec Marie-Estelle Dupont et Martin Blachier Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

Table rondeétudiantsrestrictions
Étudiants à l'heure du Covid-19 : table ronde avec Marie-Estelle Dupont et Martin Blachier

Détresse psychologique, restrictions sanitaires injustifiées, précarité... La question des étudiants, sommés de souffrir pour leurs aînés "quoi qu'il en coûte", a de quoi préoccuper. Marie-Estelle Dupont, psychiatre clinicienne et contributrice régulière de Bas les Masques, a choisi d'animer une grande table ronde pour sensibiliser à cette question, trop largement occultée par la parole dominante. Sont invités à témoigner et à débattre l'épidémiologiste Martin Blachier,  Laurence Couvreur, coach, ainsi que Clarisse, Blandine et Heïdi, étudiantes. 

Le 27 février 2021
commentaire
analyses
Février 2021 : Jean-François Toussaint fait le point sur l'épidémie Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

analyseépidémie
Février 2021 : Jean-François Toussaint fait le point sur l'épidémie

Alors que le couvre-feu se poursuit, que l'on entend de nouveau parler de "reconfinement" et que certaines zones sont d'ores-et-déjà soumises à ces restrictions, où en est la pandémie ? Jean-François Toussaint fait le point.

Le 27 février 2021
commentaire
analyses
De l'impensable à la liberté de penser Gratuit
Delphine BensaïdPsychologue / Psychanalyste

Thèmes abordés

réflexion
De l'impensable à la liberté de penser

Une année de pandémie aura suffit à rompre le débat, et avec lui, la pensée. La psychologue et psychanalyste Delphine Bensaïd s'interroge dans ce texte sur la possibilité de retrouver ce que la crise nous aura pris. Une prise de hauteur salutaire en ces temps troubles.

Le 28 février 2021
commentaire
analyses
Prévisions de l'épidémie : Jean-François Toussaint revient sur l'incohérence des modèles utilisés Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

modélisationINSERMépidémie
Prévisions de l'épidémie : Jean-François Toussaint revient sur l'incohérence des modèles utilisés

Avant les récentes prévisions de l'Institut Pasteur de Lille qui annoncent une nouvelle flambée épidémique pour le mois de mars, l'INSERM avait prévu, en janvier dernier, une augmentation exponentielle pour le mois de février qui ne s'est finalement pas produite. Le professeur Jean-François Toussaint revient pour Bas les masques sur les limites de ces modèles prédictifs.

Le 2 mars 2021
commentaire
analyses
Le pass sanitaire, une idée inquiétante et dangereuse Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

passeport sanitairepasseport vaccinal
Le pass sanitaire, une idée inquiétante et dangereuse

Emmanuel Macron envisage plusieurs pistes de sortie de crise, parmi lesquelles l’idée d’un « pass sanitaire » pour pouvoir retourner dans les lieux publics comme les cinémas, les musées ou encore les restaurants. Une proposition fortement controversée et qui pose question sur le plan éthique, mais aussi en terme de sécurité numérique.

Retrouver une « vie normale » au plus vite, mais à quel prix ? Une question qui semble récurrente, tant les propositions plus ou moins douteuses foisonnent depuis le début de la crise sanitaire. Après la consultation sur le passeport vaccinal lancée par le CESE (en ligne jusqu’au 7 mars prochain), c’est un autre ballon d’essai qu’a lancé le président de la République le 25 février dernier en évoquant l’idée d’un « pass sanitaire ». Cette fois, l’idée serait de rouvrir les lieux publics sans forcément conditionner leur accès à la vaccination… mais en fournissant la preuve d’un test négatif.

Bas les masques a interrogé le professeur Toussaint sur ce sujet :

Le 3 mars 2021
commentaire
analyses
J-F. Toussaint : "Il y a un risque de saturation des hôpitaux, mais il n'est pas lié à l'épidémie" Gratuit
Jean-François ToussaintProfesseur de médecine

Thèmes abordés

personnel hospitalier
J-F. Toussaint : "Il y a un risque de saturation des hôpitaux, mais il n'est pas lié à l'épidémie"

Le professeur Jean-François Toussaint revient sur les raisons qui auraient justifié le placement de 20 départements en surveillance renforcée... et sur les potentiels risques de telles restrictions sur la capacité hospitalière.

Le 4 mars 2021
commentaire
analyses
Couvre-feu : "On est en train d'user les gens moralement !" Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

couvre-feupsychologieanalyse
Couvre-feu : "On est en train d'user les gens moralement !"

Encore "quatre à six semaines à tenir" avec le couvre-feu à 18h, d'après Emmanuel Macron et Olivier Véran. Marie-Estelle Dupont, psychologue clinicienne, revient sur les contrecoups psychologiques – souvent désastreux – de telles restrictions lorsqu'elles s'étalent dans le temps.

Le 3 mars 2021
commentaire
analyses
Obésité et covid-19 : deux pathologies qui se nourrissent mutuellement Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

Obésité
Obésité et covid-19 : deux pathologies qui se nourrissent mutuellement

Le 4 mars, journée mondiale de l'obésité, est l'occasion de rappeler que c'est là l'un des effets secondaires les plus délétères des restrictions sanitaires : la diminution considérable de la pratique sportive a entraîné, mécaniquement, une hause drastique de l'obésité, notamment chez les enfants. Alors même que l'obésité est un des principaux facteurs aggravants du Covid-19 (les pays où le taux d'obésité est important ayant une mortalité plus élevée), les deux pathologies risquent de se nourrir mutuellement, nous dit le Dr. Fabien Quedeville.

Le 4 mars 2021
commentaire
analyses
Émission spéciale "Étudiants à l'heure du Covid-19" : le débriefing de Marie-Estelle Dupont Gratuit
Marie-Estelle DupontPsychologue clinicienne

Thèmes abordés

étudiantsdébriefingémission
Émission spéciale "Étudiants à l'heure du Covid-19" : le débriefing de Marie-Estelle Dupont

Alors que de futurs "états généraux" sont annoncés pour tenter de répondre à la détresse de la jeunesse, la psychologue Marie-Estelle Dupont revient sur l'émission consacrée à ce sujet qu'elle a animé pour Bas les masques. Et lance un appel pour rompre l'isolement des jeunes en souffrance.

Le 5 mars 2021
commentaire
analyses
"Sur quelles bases maintenir les restrictions ?" Gratuit
Fabien QuedevilleMédecin généraliste

Thèmes abordés

chiffresSentinellesréseau Sentinelles
"Sur quelles bases maintenir les restrictions ?"

Alors que le gouvernement s'entête à maintenir un niveau élevé de restrictions, la réalité du terrain indique que l'épidémie est en baisse. Le médecin généraliste Fabien Quedeville fait le point au regard des chiffres relevés par le réseau Sentinelles.

Le 5 mars 2021
commentaire