analyses

Contamination par les mains : Didier Pittet attaqué comme le Pr. Raoult Abonnés

Thèmes abordés

contaminationDidier RaoultDidier pittet

L’épidémiologiste Didier Pittet, spécialiste de l’hygiène, a récemment expliqué que le virus se transmettait essentiellement par les mains. Ce que Didier Raoult indique depuis le début.

Contamination par les mains : Didier Pittet attaqué comme le Pr. Raoult
Le 21 février 2021

En affirmant dans une interview donnée à France Inter le 18 février dernier que « deux tiers des transmissions du coronavirus passent par les mains », le scientifique suisse Didier Pittet n’a pas manqué de créer quelques remous médiatiques. Si l’inventeur de la formule du gel hydroalcoolique — qu’il a depuis offert à l’OMS — tient des propos relativement alarmistes, en affirmant notamment qu’un retour à la normale n’est pas envisageable « avant l’été 2022 », il convient de noter néanmoins qu’il tient sur les modes de transmissions du virus une position relativement hétérodoxe.

Un avis qui se rapproche beaucoup de celui du professeur Didier Raoult. Le directeur de l’IHU de Marseille a en effet toujours considéré que « la transmission du virus est avant tout manuportée ». Mais la pensée dominante, en la matière, reste d’affirmer que l’essentiel des contamination se fait par la voie aérienne. Le docteur Jimmy Mohamed, chroniqueur médiatique et peu avare de critique envers le professeur Raoult, avait déjà contredit ce dernier sur Europe 1 en octobre 2020, en dénonçant ce qu’il considère comme des « contre-vérités ».

Après les propos de Didier Pitter, le même Jimmy Mohamed a interpellé l’épidémiologiste suisse sur les réseaux sociaux : « (…) avec tout le respect que j’ai pour vos travaux et ce que vous avez apporté, si 2/3 des transmission du covid passaient par les mains, l’épidémie aurait été réglé avec un peu de savon Dove et du gel hydroalcoolique. Merci de rectifier ou clarifier vos propos. » Réaction qui en dit long sur la place accordée à la controverse scientifique…

Pourtant, la discussion est loin d’être tranchée concernant les modes de contaminations. Pour bon nombre de scientifiques, les principaux facteurs de transmissions restent les gouttelettes et les aérosols. Mais alors que certains pays sont très...

Contenu disponible gratuitement

12 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter