analyses

Situation du Covid dans le monde : le point du Général Delawarde Abonnés

Thèmes abordés

étudestatistiquesanalyse

Dans la droite ligne de ses analyses précédentes, le général Delawarde, observateur attentif de la crise, nous a transmis son point quand à la situation du Covid-19 sur le plan international.

Situation du Covid dans le monde : le point du Général Delawarde
Le 10 mai 2021

Cette évolution est cependant très contrastée d’un pays à l’autre. L’Inde, où la situation se dégrade encore, compte, à elle seule, 29,4% des décès de la semaine dernière sur la planète, mais, malgré cela, son taux de mortalité par million d’habitants, sur la semaine écoulée, reste bien inférieur au notre alors que notre pays entame un déconfinement progressif ….. (Inde sur les 7 derniers jours: 0,019 décès sur 1 000h, France sur 7 jours: 0,024 décès sur 1000 h).

Il faut donc relativiser, ce que ne font jamais les politiques et les médias mainstream occidentaux qui dramatisent tout et surfent sur la peur pour imposer à l’opinion des règles et des lois qui facilitent leur gouvernance et, espèrent-ils, leur ré-élection.

La situation de l’Amérique latine (Mexique, Colombie, Pérou, Équateur, Chili) commence à s’améliorer. La situation de l’Afrique, non ou peu vaccinée, reste bonne et stable. Les pertes de l’Amérique septentrionale et de l’Europe, qui ont déjà payé les plus lourds tributs à l’épidémie, diminuent sensiblement.

Sur le plan de la vaccination, on observe clairement que les campagnes vaccinales massives appliquées à certains états s’accompagnent toutes, sans exception, d’une explosion du nombre de contaminations et de décès (de la Covid). Par ailleurs, après plusieurs mois d’observation (4 à 5 mois selon les pays), il s’avère que les nombres d’effets secondaires graves et de décès, observés en 4 mois, sont très supérieurs à ceux qu’on attendait. Nous le verrons plus loin. Ces faits ne peuvent qu’interpeller un analyste attentif.

Présentation des courbes de contamination et de décès planétaires


S’agissant de la mortalité, une baisse est observée depuis le 30 avril. Elle concerne tous les continents à l’exception de l’Asie de l’Ouest.


A noter que l’arrivée de la vaccination n’a pas changé grand-chose, à ce jour. Aujourd’hui, moins de  7...

Contenu réservé aux abonnés

94 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter