Analyses

Complotisme : décidément, les médias n'ont toujours rien compris Abonnés

Thèmes abordés

complotismecovid-19Ukraineantivaxmédias

Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’idée que les « militants complotistes anti-vax » seraient désormais acquis à la cause russe fait son chemin. Une simplification grotesque qui, si elle s'appuie sur certains éléments véridiques, montre que les journalistes n’ont toujours pas retenu la leçon de la défiance envers le système médiatique.

Complotisme : décidément, les médias n'ont toujours rien compris
Le 26 mars 2022

Parmi les raccourcis qui polluent l’espace médiatique, celui qui sévit ces derniers jours est peut-être le plus grotesque. Depuis que Vladimir Poutine a déclenché la guerre en Ukraine, les attaques envers les opposants à la gestion sanitaire liberticide se sont réduites, en même temps que le sujet du Covid-19 a quitté les gros titres. Désormais, la position proactive choisie par Emmanuel Macron en soutien au pays agressé conduit le système médiatique à déplacer son viseur vers ceux qui ne partagent pas cette admiration quasi obligée à l’égard du peuple ukrainien, quitte à faire fi de toute la mesure qu’exige cette question si complexe. Exit la nuance : les « poutinolâtres » ont désormais remplacé les « anti-vax ». Et si les sujets n’ont a priori aucun lien, les pourfendeurs du « complotisme » n’hésitent pas à tout mettre dans le même panier.

« Guerre en Ukraine: comment les Russes ont séduit les complotistes anti-vax » pour BFM TV, « Du complotisme sur le Covid-19 à la tentation du soutien à Vladimir Poutine » pour Le Monde… Les articles dénonçant l’influence de la propagande russe en France — qui est une évidence, même s’il serait candide de nier que l’Occident et l’Ukraine en usent aussi — sur ceux qui contestaient il y a quelques semaines encore l’autoritarisme sanitaire font flores. Dans un article intitulé « Guerre en Ukraine: sur internet, ces anti-vax qui relaient la parole russe », un journaliste de BFM TV parle directement d’« anti-vaccins pro-Russes », comme si cette association allait désormais de soi. Un raccourci dans le raccourci… Une telle simplification ne peut s’apparenter qu’à de la pensée magique. Politiques, journalistes, artistes… Aucune des figures contestataires n’est épargnée. Après s’être opposé courageusement à la politique sanitaire liberticide, le rappeur Booba a été la cible du podcast Complorama des inénarrables Rudy Reichstadt et Tristan Mendès France, dans un...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter
Analyses
Législatives : la proportionnelle, gagnante cachée des élections ? Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

élections
Législatives : la proportionnelle, gagnante cachée des élections ?

La composition de l’Assemblée nationale ressortant des élections législatives montre qu’en dépit d’un mode de scrutin censé favoriser le fait majoritaire, le fort rejet d’Emmanuel Macron et la recomposition politique en trois grands courants ont fait émerger une chambre basse bien plus représentative qu’à l’accoutumée. Analyse.

Le 20 juin 2022
4 commentaires
Analyses
Refus d’obtempérer : la police tue ? Gratuit
Alexandre LangloisPolicier, syndicaliste

Thèmes abordés

police
Refus d’obtempérer : la police tue ?

TRIBUNE. Samedi 4 juin, des policiers ont ouvert le feu sur un véhicule à Paris après un refus d'obtempérer, entraînant le décès d'une passagère de la voiture. Raison suffisante pour affirmer que la Police "tue", comme le fait Jean-Luc Mélenchon ? Analyse de la situation par Alexandre Langlois, policier, secrétaire général du syndicat Vigi, auteur de L'ennemi de l'Intérieur. Dérives et dysfonctionnements de la Police nationale et Essayez la démocratie. Au bal masqué de la macronie(éd. Talma).

Le 8 juin 2022
4 commentaires
Analyses
Élisabeth Borne à Matignon : une menace pour l'État providence ? Abonnés

Thèmes abordés

économiegouvernementpolitiquecrise économiuecrise
Élisabeth Borne à Matignon : une menace pour l'État providence ?

Guy de La Fortelle, éditeur de la lettre d'information économique L'investisseur sans costume, juge l'arrivée d'Élisabeth Borne à Matignon dangereuse pour l'État providence et revient sur les péuries constatées dans certains secteurs alimentaires.

Le 18 mai 2022
1 commentaire
Analyses
Le prêt garanti par l'État : un procédé « humiliant » qui « n'a rien d'un dispositif de secours » Abonnés
Le prêt garanti par l'État : un procédé « humiliant » qui « n'a rien d'un dispositif de secours »

Si le Covid-19 a déserté l'actualité, les commerçants, artisans et restaurateurs qui ont été durement touchés par les restrictions ne sont pas pour autant tirés d'affaire, puisqu'ils doivent désormais rembourser leur prêt garanti par l'État. Un dispositif qui n'a rien d'une aide et qui peut même se transformer en punition, comme nous l'explique le restaurateur Christophe Chirat, fondateur du syndicat Antigone.

Le 22 avril 2022
1 commentaire
Analyses
Présidentielle : la France en passe de devenir une gérontocratie autoritaire ? Abonnés
La rédaction

Thèmes abordés

MacronPrésidentielle 2022
Présidentielle : la France en passe de devenir une gérontocratie autoritaire ?

L’analyse des résultats électoraux du premier tour de la présidentielle démontre à quel point la pyramide des âges a un impact sur le destin du pays, le faisant peu à peu basculer dans un régime où les catégories âgées de la population emportent la décision au détriment des plus jeunes et des actifs.

Le 11 avril 2022
3 commentaires
Analyses
L’extrême centre, l’impensé politique de cette élection présidentielle Abonnés
La rédaction
L’extrême centre, l’impensé politique de cette élection présidentielle

Rempart contre le chaos, choix de la raison... En agitant la peur d'extrêmes fantasmés, le centrisme autoritaire agit comme un populisme des élites. Analyse.


Le 8 avril 2022
1 commentaire
Analyses
Complotisme : décidément, les médias n'ont toujours rien compris Abonnés

Thèmes abordés

complotismecovid-19Ukraineantivaxmédias
Complotisme : décidément, les médias n'ont toujours rien compris

Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’idée que les « militants complotistes anti-vax » seraient désormais acquis à la cause russe fait son chemin. Une simplification grotesque qui, si elle s'appuie sur certains éléments véridiques, montre que les journalistes n’ont toujours pas retenu la leçon de la défiance envers le système médiatique.

Le 26 mars 2022
7 commentaires