Analyses

L’extrême centre, l’impensé politique de cette élection présidentielle Abonnés

Rempart contre le chaos, choix de la raison... En agitant la peur d'extrêmes fantasmés, le centrisme autoritaire agit comme un populisme des élites. Analyse.


L’extrême centre, l’impensé politique de cette élection présidentielle
Le 8 avril 2022

Le soir de sa victoire à la présidentielle de 2017, Emmanuel Macron faisait une promesse à ses électeurs : « Je ferai tout, dans les cinq années qui viennent, pour qu'il n'y ait plus aucune raison de voter pour les extrêmes. » Cinq ans plus tard, il confesse son échec au micro de France Inter, une semaine avant le premier tour auquel il se représente : « Il y a un grand dérèglement dans nos sociétés. On l’a vu avec la pandémie, le dérèglement du vivant et le dérèglement écologique. Un dérèglement aussi géopolitique. Le dérèglement des consciences lié aux réseaux sociaux… Tout ça crée dans notre société des peurs. Et ceux qui jouent avec les peurs montent. Donc je n’ai pas réussi à l’endiguer. » Loin d’un mea culpa sincère, cette réaction incarne une stratégie politique bien précise, celle de l’extrême centre, que le président-candidat semble disposé à réitérer.

Si l’anathème d’« extrémiste » fuse pour facilement disqualifier à droite ou à gauche les discours critiques envers l’Union européenne, le capitalisme mondialisé ou encore l’immigration, le terme d’extrême centre demeure le grand absent de notre vocabulaire politique. Et pourtant, ce concept tient une place particulièrement importante dans notre configuration actuelle. C’est à l’historien Pierre Serna que l’on doit la paternité de ce concept socio-politique qu’il théorise en 2005 dans son ouvrage La République des girouettes : 1789-1815 et au-delà : Une anomalie politique française, la France de l’extrême-centre. Après deux ans de mandat macronien, ce spécialiste de la Révolution française réactualise son idée dans L'Extrême Centre ou le poison français : 1789-2019, paru en 2019.

La tyrannie du juste milieu

Se référant au Consulat, Pierre Serna décrit l’extrême centre comme ayant pour but de discréditer la démocratie vue comme une confrontation politique dans un cadre parlementaire. Ses partisans cherchent à opposer à l'alternative droite-gauche une...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter
Analyses
Législatives : la proportionnelle, gagnante cachée des élections ? Gratuit
La rédaction

Thèmes abordés

élections
Législatives : la proportionnelle, gagnante cachée des élections ?

La composition de l’Assemblée nationale ressortant des élections législatives montre qu’en dépit d’un mode de scrutin censé favoriser le fait majoritaire, le fort rejet d’Emmanuel Macron et la recomposition politique en trois grands courants ont fait émerger une chambre basse bien plus représentative qu’à l’accoutumée. Analyse.

Le 20 juin 2022
4 commentaires
Analyses
Refus d’obtempérer : la police tue ? Gratuit
Alexandre LangloisPolicier, syndicaliste

Thèmes abordés

police
Refus d’obtempérer : la police tue ?

TRIBUNE. Samedi 4 juin, des policiers ont ouvert le feu sur un véhicule à Paris après un refus d'obtempérer, entraînant le décès d'une passagère de la voiture. Raison suffisante pour affirmer que la Police "tue", comme le fait Jean-Luc Mélenchon ? Analyse de la situation par Alexandre Langlois, policier, secrétaire général du syndicat Vigi, auteur de L'ennemi de l'Intérieur. Dérives et dysfonctionnements de la Police nationale et Essayez la démocratie. Au bal masqué de la macronie(éd. Talma).

Le 8 juin 2022
4 commentaires
Analyses
Élisabeth Borne à Matignon : une menace pour l'État providence ? Abonnés

Thèmes abordés

économiegouvernementpolitiquecrise économiuecrise
Élisabeth Borne à Matignon : une menace pour l'État providence ?

Guy de La Fortelle, éditeur de la lettre d'information économique L'investisseur sans costume, juge l'arrivée d'Élisabeth Borne à Matignon dangereuse pour l'État providence et revient sur les péuries constatées dans certains secteurs alimentaires.

Le 18 mai 2022
1 commentaire
Analyses
Le prêt garanti par l'État : un procédé « humiliant » qui « n'a rien d'un dispositif de secours » Abonnés
Le prêt garanti par l'État : un procédé « humiliant » qui « n'a rien d'un dispositif de secours »

Si le Covid-19 a déserté l'actualité, les commerçants, artisans et restaurateurs qui ont été durement touchés par les restrictions ne sont pas pour autant tirés d'affaire, puisqu'ils doivent désormais rembourser leur prêt garanti par l'État. Un dispositif qui n'a rien d'une aide et qui peut même se transformer en punition, comme nous l'explique le restaurateur Christophe Chirat, fondateur du syndicat Antigone.

Le 22 avril 2022
1 commentaire
Analyses
Présidentielle : la France en passe de devenir une gérontocratie autoritaire ? Abonnés
La rédaction

Thèmes abordés

MacronPrésidentielle 2022
Présidentielle : la France en passe de devenir une gérontocratie autoritaire ?

L’analyse des résultats électoraux du premier tour de la présidentielle démontre à quel point la pyramide des âges a un impact sur le destin du pays, le faisant peu à peu basculer dans un régime où les catégories âgées de la population emportent la décision au détriment des plus jeunes et des actifs.

Le 11 avril 2022
3 commentaires
Analyses
L’extrême centre, l’impensé politique de cette élection présidentielle Abonnés
La rédaction
L’extrême centre, l’impensé politique de cette élection présidentielle

Rempart contre le chaos, choix de la raison... En agitant la peur d'extrêmes fantasmés, le centrisme autoritaire agit comme un populisme des élites. Analyse.


Le 8 avril 2022
1 commentaire
Analyses
Complotisme : décidément, les médias n'ont toujours rien compris Abonnés

Thèmes abordés

complotismecovid-19Ukraineantivaxmédias
Complotisme : décidément, les médias n'ont toujours rien compris

Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’idée que les « militants complotistes anti-vax » seraient désormais acquis à la cause russe fait son chemin. Une simplification grotesque qui, si elle s'appuie sur certains éléments véridiques, montre que les journalistes n’ont toujours pas retenu la leçon de la défiance envers le système médiatique.

Le 26 mars 2022
7 commentaires