International

Démocratie en Europe : entre paradoxes et illusions Abonnés

Thèmes abordés

démocratieEuropeUnion européenneétudeenquête

Une étude publiée par la Fondation pour l’innovation politique sur la démocratie et les libertés dans le monde et en Europe semble démontrer un attachement de plus en plus fort aux institutions européennes, à côté d'une mauvaise opinion du fonctionnement de la démocratie. Comment expliquer ce paradoxe ?

Démocratie en Europe : entre paradoxes et illusions
Le 10 mai 2022


« Nous devons aller plus loin. » Ce lundi, la présidente de la Commission européenne, comme Emmanuel Macron, s’est prononcée en faveur de l’abandon du vote à l’unanimité des Vingt-Sept pour modifier les traités européens en profondeur dans des domaines clés. « L'Europe devrait également jouer un rôle plus important dans le domaine de la santé ou de la défense », a déclaré Ursula von der Leyen, confirmant avoir « toujours soutenu que le vote à l'unanimité dans certains domaines clés n'a plus de sens, si nous voulons aller plus vite ». Plus vite, mais vers où ?

Vers le fédéralisme européen. Une mutation progressive de notre régime, à l’œuvre depuis de nombreuses décennies, et qui change en profondeur le rapport des citoyens avec le pouvoir, comme l’illustre la Fondation pour l’innovation politique dans une vaste enquête intitulée Libertés : l'épreuve du siècle sur la démocratie dans 55 pays, notamment en Europe. Le premier enseignement général est que pour la plupart, la démocratie fonctionne mal dans leur pays. Au sein de l’Union européenne (UE), « les jugements sur le fonctionnement de la démocratie sont l’écho d’une fragilisation : en moyenne, 49% des Européens interrogés ne trouvent pas satisfaisant le fonctionnement de la démocratie dans leur pays », selon l’étude. Un taux encore plus faible dans les États de l’Est (66%), où les démocraties « illibérales » sont pointées du doigt. En Hongrie (53%), en Slovénie (57%) et en Pologne (55%), une majorité estime que « ce qui menace le plus la démocratie dans votre pays » est « le gouvernement actuel ». L’ouest européen n’a pourtant pas de quoi se vanter, l’étude relevant que « ce jugement négatif sur le fonctionnement de la démocratie dans son pays est également très partagé en France, en Espagne et en Italie ».

Sans surprise, ce sont les pays scandinaves qui sont...

Contenu réservé aux abonnés

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter
International
Démocratie en Europe : entre paradoxes et illusions Abonnés

Thèmes abordés

démocratieEuropeUnion européenneétudeenquête
Démocratie en Europe : entre paradoxes et illusions

Une étude publiée par la Fondation pour l’innovation politique sur la démocratie et les libertés dans le monde et en Europe semble démontrer un attachement de plus en plus fort aux institutions européennes, à côté d'une mauvaise opinion du fonctionnement de la démocratie. Comment expliquer ce paradoxe ?

Le 10 mai 2022
2 commentaires
International
Résolution de l’ONU condamnant la guerre en Ukraine : la Russie est-elle réellement si isolée ? Abonnés
La rédaction
Résolution de l’ONU condamnant la guerre en Ukraine : la Russie est-elle réellement si isolée ?

Le 2 mars, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté a une large majorité de pays une résolution (non contraignante) exigeant que la Russie retire immédiatement ses forces militaires du territoire ukrainien. Présenté comme une condamnation unanime de la « communauté internationale », ce vote démontre que la Russie n’est peut-être pas, en réalité, aussi isolée qu’il n’y paraît.

Le 3 mars 2022
2 commentaires
International
Guerre en Ukraine : l'OTAN en partie responsable pour 68% des Français Abonnés
La rédaction
Guerre en Ukraine : l'OTAN en partie responsable pour 68% des Français

Après cinq jours de conflit en Ukraine, la Russie a tenu des propos légitimement inquiétants ce dimanche quant à la mise en alerte de sa « force de dissuasion ». Une situation peut-être liée à une avancée moins rapide que prévue des forces russes sur le terrain, alors que l'UE et l'OTAN ne semblent pas agir en faveur d'une désescalade. En dépit de leur soutien massif à l'Ukraine, 68% des Français jugent d'ailleurs l'OTAN responsable de la situation.

Le 28 février 2022
5 commentaires
International
Jérôme Blanchet-Gravel : "le Canada est un laboratoire du sanitarisme" Abonnés
La rédaction
Jérôme Blanchet-Gravel : "le Canada est un laboratoire du sanitarisme"

Le journaliste et essayiste québecois Jérôme Blanchet-Gravel, auteur du livre "Un québécois à Mexico" (éd. L'Harmattan), nous a accordé un grand entretien dans lequel il revient sur la gestion de la crise sanitaire au Québec et ses conséquences en terme de bouleversement de la société. 

Le 11 février 2022
0 commentaire