France

Les Français de plus en plus rétifs aux mesures sanitaires ? Abonnés

Thèmes abordés

libertésrestrictionsrestrictions sanitairespopulation

Soirées-tests en discothèques annulées par manque de volontaires, QR code dans les restaurants très peu utilisés, campagne vaccinale qui marque le pas… depuis la fin du couvre-feu et la fin du masque en extérieur, les Français semblent de moins en moins réceptifs aux diverses mesures mises en place par le gouvernement au prétexte de lutte contre le Covid-19.

Les Français de plus en plus rétifs aux mesures sanitaires ?
Le 29 juin 2021

À la fin du mois de mai, le concert-test d’Indochine à l’Accor Hotel Arena avait finalement pu se tenir, mais trouver des volontaires pour se soumettre au protocole drastique mis en place s’était avéré particulièrement difficile. Un mois plus tard, le samedi 26 juin, ce sont deux soirées-tests en discothèque (la machine du Moulin Rouge et le Cabaret Sauvage, toutes deux à Paris) qui devaient se tenir afin de préparer la réouverture des pistes de danse le 9 juillet prochain. Mais cette fois, le succès n’a pas été au rendez-vous : faute de participants, elles ont tout bonnement été annulées. Il faut dire que les conditions de participations n’invitaient pas à la distraction, l’expérience nécessitant 4 400 volontaires dont 2 200 pourraient assister à des concerts tandis que les 2 200 autres seraient invités à rester chez eux, afin que l’Agence nationale de la recherche sur les maladies infectieuses émergentes (dirigée par Yazdan Yazdanpanah, membre du Conseil scientifique) puisse comparer les deux groupes pour déterminer si la soirée a augmenté les risques de contamination. Mais pour participer, les deux conditions essentielles étaient d’avoir entre 18 et 49 ans, et de justifier d’une vaccination complète. Malgré une belle affiche pour les amateurs d’électro (avec notamment la présence de Laurent Garnier et Étienne de Crécy), les volontaires ne se sont pas pressés. Et ont fait de cette expérimentation un échec cuisant !

Le signe d’un début de ras-le-bol chez des Français fatigués d’être sans arrêt soumis à des restrictions diverses, des protocoles pénibles et des expérimentations fatigantes ? C’est en tout cas ce que laisse penser un autre échec, celui de la mise en place des « cahiers de rappel numérique », autrement dit les fameux QR codes, dans les restaurants. Depuis l’introduction de cette mesure au moment de la réouverture...

Contenu réservé aux abonnés

64 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter