france

Vaccination : le drôle d’appel d’Irène Frachon Abonnés

Thèmes abordés

vaccinationdécryptageirène frachonmediator

La célèbre pneumologue Irène Frachon, à l’origine de la révélation du scandale du Mediator, a lancé ce lundi 5 juillet un appel à une vaccination massive de la population. Avec quelques arguments qui peuvent sembler étonnant de la part de cette populaire lanceuse d’alerte, dont nous avons tenté de comprendre les ressorts.

Vaccination : le drôle d’appel d’Irène Frachon
Le 7 juillet 2021

« En tant que lanceuse de l’alerte sur le Mediator, je vois revenir la question sur les réseaux sociaux : « Que pense Irène Frachon de la vaccination contre la Covid ? » par des personnes généralement convaincues que je serais, en tant que lanceuse d’alerte longtemps opposée aux autorités sanitaires, « forcément » hostile à ces vaccins. Or, c’est tout l’inverse que je pense ». Dès le début de sa tribune publiée dans Le Parisien, Irène Frachon donne le ton, en cherchant d’emblée à se distinguer de tous ceux qui auraient la mauvaise idée de se poser des questions sur la vaccination.

Elle poursuit en indiquant : « L’analyse du bénéfice et du risque pour chaque médicament ou vaccin est le point fondamental à déterminer avant toute décision de recours à un traitement. Dans le cas du Mediator, j’ai mené entre 2007 et 2009 des recherches qui ont été publiées dans des journaux scientifiques, après validation des résultats par un comité de lecture, composé de médecins et scientifiques compétents. Ces recherches, qui concluaient à une dangerosité extrême du Mediator, ont été confirmées par d’autres études scientifiques indépendantes, toutes concordantes. Ce processus, garantissant la fiabilité des études cliniques, s’appelle « la médecine fondée sur les preuves » (Evidence based medecine en anglais). Par ailleurs, l’intérêt thérapeutique du Mediator n’a jamais été démontré. Le Mediator était donc un médicament très risqué et sans bénéfice pour les personnes visées, diabétiques et en surpoids. »

Et c’est ici que le raisonnement d’Irène Frachon pose question, car la référence à l’Evidence Based Medicine (EBM) renvoie à un débat ouvert depuis de nombreuses années dans le monde médical et qui suscite de nombreuses controverses. Une excellente analyse de cette question est à retrouver dans un hors-série en date de 2011 de la Revue d’éthique...

Contenu réservé aux abonnés

88 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter