France

Vaccin obligatoire pour les soignants : à quoi joue l'Académie de médecine ? Abonnés

Thèmes abordés

vaccinationsoignants

Dans un communiqué publié ce mardi 9 mars, l’académie de médecine appelle à rendre la vaccination obligatoire au sein des personnel soignants.

Vaccin obligatoire pour les soignants : à quoi joue l'Académie de médecine ?
Le 9 mars 2021

L’Académie nationale de médecine, dont la mission principale est d’éclairer le gouvernement en matière de politique de santé, tombe à son tour dans une logique autoritaire. Par voie de communiqué publié ce 9 mars, la prestigieuse institution appelle désormais à rendre la vaccination obligatoire pour le personnel soignant : « Face à un risque infectieux majeur menaçant la collectivité et contre lequel on dispose de vaccins efficaces, le principe d’une obligation vaccinale doit être envisagé, en particulier pour certaines catégories professionnelles (…) »

Pour se justifier, les membres de l’Académie indiquent que « La population des soignants est à l’origine de 34% des cas groupés d’infections nosocomiales à SARS-CoV-2 ». Bien entendu, on sait désormais qu’une grande partie des foyers infectieux se trouvent dans les établissement de soins. Pourtant, le meilleur moyen de lutter contre les infections à l’hôpital resterait d’appliquer des protocoles d’hygiène stricts, alors même que les respect des « gestes barrières » est martelé en permanence à la population, y compris dans les endroits — notamment à l’extérieur — où les gens ne craignent rien.

L’Académie s’inquiète du rejet de la vaccination par un nombre grandissant de personnels soignants, en dépit de leur priorité d’accès au vaccin : « les taux de couverture vaccinale chez les médecins, les infirmières, les aides-soignants et les professionnels exerçant dans les EHPADs restent notoirement insuffisants, comparables à ceux relevés contre la grippe ». Et ajoute, en dépit d’une baisse des indicateurs, que « Dans la situation épidémiologique actuelle qui reflète un équilibre instable entre les mesures de restriction, la progression des variants du SARS-CoV-2 et l’extension progressive de la couverture vaccinale, la vaccination de masse représente le principal levier d’action contre la Covid-19. La vaccination systématique des professionnels de la santé, devenue prioritaire, ne saurait être considérée comme facultative »....

Contenu disponible gratuitement

36 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter