france

#StopCouvreFeu : les Français n'en peuvent plus ! Abonnés

Thèmes abordés

réseaux sociauxcouvre-feutwittercontestation

Ce vendredi 19 février, le hashtag #StopCouvreFeu fait partie des « trending topics », à savoir les tendances les plus partagées sur Twitter.

#StopCouvreFeu : les Français n'en peuvent plus !
Le 19 février 2021

À la mi-journée, plus de 11 000 tweets avec ce mot d’ordre avaient déjà été publiés. Ce qui démontre bien la montée d’un véritable ras-le-bol face aux interminables restrictions en place. Après le succès de #JeNeMeConfineraiPas, qui avait poussé le gouvernement à reculer sur la mise en place d’un troisième confinement, cette levée de boucliers contre le couvre-feu permettra-t-elle de faire bouger les lignes ? C’est en tout cas ce qu’espèrent de nombreux internautes.




Dès le jour même de sa mise en place, le 14 janvier dernier, Bas les masques s’était fait le relais des opposants à cette nouvelle atteinte aux libertés, parmi lesquels le journaliste Didier Maïsto ou encore le docteur Fabien Quedeville, qui était revenu sur l’absurdité sanitaire de cette mesure.

Plus d’un mois après, le couvre-feu à 18h est encore en place sans que la preuve de son efficacité ait été démontrée. À l’heure actuelle, la dynamique épidémique est en baisse dans la plupart des pays européens, indépendamment des mesures mises en place, comme le démontre le graphique relayé par Florian Philippot :



Il y a deux semaines, le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin annonçait que 177 000 procès-verbaux avaient été dressés pour non-respect du couvre-feu, y compris par des méthodes très discutables, notamment en verbalisant des gens coincés dans les embouteillages du périphérique parisien ou à des péages autoroutiers. Vécue comme une injustice, cette action de communication du ministère de l’Intérieur a certainement contribué à faire baisser drastiquement le niveau d’acceptabilité de cette mesure.

Désormais, la coupe semble pleine pour une grande partie de l’opinion qui en a assez de se retrouver assignée à domicile 12h par jour. Tant que les pouvoirs publics ne tiendront pas compte de l’agacement général engendré par un état d’urgence sanitaire permanent, la tendance #StopCouvreFeu ne risque pas de se calmer...

Contenu disponible gratuitement

4 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter