International

Situation pandémique mondiale, mi-mars 2022 Abonnés

Mi-mars 2022, quel est l'état de la pandémie dans le monde ? Faut-il s'alarmer ou relativiser ? Tout ce qu'il faut savoir dans cette étude exhaustive de la situation épidémiologique.

Situation pandémique mondiale, mi-mars 2022
Le 15 mars 2022

Situation par continents, sous continents, et pays les plus affectés

1 – Europe

Épicentre de l’épidémie depuis la mi-octobre 2021, l’Europe a vu sa situation s’améliorer très sensiblement depuis un mois. En dépit de l’hystérie politique et médiatique autour de la hausse du « taux d’incidence » du variant Omicron, le nombre de décès déclarés Covid, seul indicateur pertinent, est désormais en baisse presque partout alors que l’Europe marche vers le printemps. Les politiques, les autorités de santé et les médias agissent pourtant comme s’ils voulaient continuer à générer la peur. Dans les faits, ce sont la Russie, l’Allemagne et l’Italie qui totalisent, à eux seuls, 47,5% des décès européens la semaine écoulée.

Au Royaume Uni, la situation s’est détériorée sensiblement en Janvier 2022 avec un quasi triplement du nombre des décès quotidiens entre le 16 décembre (111 décès/j) et le 20 janvier 2022 (286 décès/j) dont une forte majorité de double ou triple vaccinés. Avec l’arrivée du Omicron, jugé peu létal, le Royaume Uni a abandonné toutes les mesures coercitives et décidé de reprendre sa vie d’avant et de « vivre avec ». Tenant compte des faits observés, le Royaume Uni n’a jamais tenté d’ostraciser les non vaccinés. Du 20 janvier au 3 mars 2022, la mortalité a baissé jusqu’au point bas de 76 décès/j. Mais il est remonté la semaine dernière pour s’établir, aujourd’hui, à 105 décès/jour.

Le bilan total des pertes Covid du Royaume Uni (162 750 décès déclarés) suit désormais celui de la Russie (360 000) mais pour une population deux fois moins nombreuse. La vaccination de masse a débuté au début de décembre 2020 et 78% de la population auraient reçu une première injection; 72% auraient reçu la 2ème, la 3ème ou la 4ème, et 28,5%, ayant été déclarés positifs, seraient immunisés naturellement. Le bilan...

Contenu réservé aux abonnés

82 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter