International

Situation pandémique mondiale, début février 2022 Abonnés

Auteur

Début février 2022, quel est l'état de la pandémie dans le monde ? Faut-il s'alarmer ou relativiser ? Tout ce qu'il faut savoir dans cette étude exhaustive de la situation épidémiologique.

Situation pandémique mondiale, début février 2022
Le 7 février 2022

Situation par continents, sous continents, et pays les plus affectés:

1 - Europe.

Épicentre de l’épidémie depuis la mi-octobre 2021, l’Europe a vu sa situation s’améliorer très sensiblement, puis se stabiliser. En dépit de l’hystérie politique et médiatique autour de la hausse du «taux d’incidence» du variant omicron, le nombre de décès déclarés Covid, seul indicateur pertinent, pour peu que les nombres déclarés soient justes, est stable presque partout alors que  l’Europe est au coeur de l’hiver. Dans les faits, ce sont la Russie, l’Italie,  la France et le Royaume Uni qui totalisent, à eux seuls, 51% des décès européens de la semaine écoulée.

La Russie et l’Italie sont les seuls pays européens à avoir enregistréplus de 2 000 décès en 7 jours.

La situation de la France est comparable à celle de l’Italie. Le nombre de testés positifs a fortement et très vite augmenté début janvier 2022. Mais il baisse désormais tout aussi vite (-23% en 1 semaine). Celui des décès (du variant delta) plafonne sous la barre des 2000 décès/semaine malgré la période hivernale propice aux pathologies respiratoires. Celui des cas critiques semble stable (3 641), ce qui reste dérisoire pour la saison. 

La situation de l'Espagne, pays latin vacciné à 85%, ressemble à celle de l’Italie et de la France. Le nombre des décès s’inscrit en hausse sur les 7 derniers jours (+ 4%). Depuis qu’elle a levé toutes les mesures coercitives, la situation de l’Espagne se détériore moins vite que celle de la France.

La situation de l'Allemagne poursuit son amélioration : si le nombres de cas hebdomadaires omicron déclarés augmente (+ 27% en 1 semaine), celui des décès (variant delta) diminue progressivement (- 3%) malgré l’effet hivernal. L'Allemagne aurait vacciné d’une première dose, à ce jour, 75% de sa population, 74% auraient reçu les...

Contenu réservé aux abonnés

80 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter