france

Retour du pass vaccinal le 1er août : la surprenante déclaration de Christian Estrosi Abonnés

Thèmes abordés

vaccincovid-19pass vaccinal

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a déclaré ce lundi en conseil de la métropole de Nice-Côte d’Azur que le pass vaccinal pourrait faire son retour dès le 1er août prochain, et a annoncé la réactivation de certaines mesures sur son territoire.

Retour du pass vaccinal le 1er août : la surprenante déclaration de Christian Estrosi
Le 27 juin 2022

Vers un été 2022 similaire à l’an dernier ? C’est ce que semble laisser entendre Christian Estrosi, alarmiste de la première heure et fervent partisan de la politique sanitaire d’Emmanuel Macron. En effet, en plein conseil métropolitain, le maire de Nice a alerté sur une recrudescence des cas de Covid en France, et tout particulièrement dans la Métropole de Nice-Côte d’Azur, affirmant que « Selon des scientifiques, le nombre de cas réels serait 25 fois supérieur aux chiffres officiels. Le suivi de l’Agence locale de sécurité sanitaire environnementale et de gestion de risques est quotidien dans les eaux usées de la ville de Nice et le taux de portage Covid est supérieur à 4% ». Face à la situation, il « préconise » (faute de pouvoir imposer) le port du masque dans les transports en commun ainsi que le « respect des gestes barrières ».

Se déclarant en outre prêt « face à une 7ème vague » qu’il qualifie d’ « inéluctable », Christian Estrosi prévoit le nouveau pic de cette vague pour le début du mois d’août, annonçant dans la foulée la réactivation des tests dépistages pour les enfants, notamment salivaires, à compter du mercredi 3 août. En prévision de la prochaine rentrée scolaires, des centres éphémères vont également être installés le lundi 29 août. Plus surprenant, l’édile azuréen affirme que selon ses informations « le pass vaccinal pourrait être réactivé dès le 1er août ». On notera ici l’emploi du conditionnel, sans savoir si cette précaution est due au fait qu’Estrosi parle sans détenir de réelles informations, ou si l’information est juste mais que les rapports de force à l’Assemblée nationale risquent de compliquer un tel projet s’il est avéré. En attendant de savoir s’il s’agit d’un nouveau coup de bluff alarmiste ou d’un réel avertissement, le vaccinodrome du palais des expositions de Nice est prêt à être...

Contenu disponible gratuitement

1 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter