International

Pfizer engrange des bénéfices records uniquement grâce au Covid-19 Abonnés

Thèmes abordés

vaccinPfizercovid-19

Pfizer a annoncé jeudi 28 juillet une hausse de 78% de son bénéfice, et confirme ses prévisions de ventes de 54 milliards de dollars en 2022 pour son vaccin et son comprimé anti-Covid.

Pfizer engrange des bénéfices records uniquement grâce au Covid-19
Le 29 juillet 2022

Le géant pharmaceutique américain Pfizer peut se frotter les mains de toutes les « vagues » de Covid successives. En effet, les ventes de son vaccin et de sa pilule anti-Covid ont boosté ses résultats au deuxième trimestre : d'avril à juin, le chiffre d'affaires du laboratoire a grimpé de 47% pour atteindre 27,74 milliards de dollars, ce qui constitue un record ! Et le groupe prévoit encore d’en vendre pour 54 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année. Quant à son bénéfice net, il s’est pour sa part envolé de 78%, s’élevant ainsi à 9,9 milliards de dollars.

Les ventes du célèbre vaccin Comirnaty contre le Covid-19, fruit de la collaboration avec le groupe allemand BioNTech, ont atteint 8,8 milliards de dollars, affichant une hausse de plus 20% comparé à la même période l’année dernière, avec notamment une hausse des ventes dans les pays émergents. Si les livraisons de vaccin marquent un ralentissement au Canada et aux Etats-Unis, les ventes de la pilule anti-Covid Paxlovid, lancée fin 2021 — à laquelle Joe Biden a donné une importante visibilité, l’ayant récemment utilisée — ont pour leur part atteint 8,1 milliards de dollars, en raison notamment d’une demande qui a bondi ces derniers mois à la suite d'une recrudescence de « cas » aux États-Unis. Un remède pourtant pas si miraculeux, comme nous l’évoquions récemment. Enfin, le mois dernier, Pfizer et BioNTech ont signé un juteux contrat s’élevant 3,2 milliards de dollars avec le gouvernement américain pour 105 millions de doses de leur vaccin, comprenant la fourniture de rappels adaptés au variant Omicron, en attendant d’obtenir l'autorisation réglementaire.

Le géant américain peut décidément dire merci à l’épidémie de Covid-19. En effet, sans ses deux produits phares, le chiffre d'affaires de Pfizer n’aurait progressé que… de 1% seulement ! En raison notamment de l’échec de son traitement de sevrage tabagique...

Contenu réservé aux abonnés

20 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter