france

Pass sanitaire : après la sidération et l’indignation, la lutte ? Abonnés

Thèmes abordés

Macronallocutionpass sanitaireopposition

La prise de parole d’Emmanuel Macron lundi 12 juillet a acté la poussée totalitaire d’un régime aux abois qui a désormais décidé de faire la guerre à la moitié de la population française, avec la complicité d’une grande partie des élites politiques et médiatiques. Mais face à cette destruction en règle de nos libertés fondamentales, de nombreuses voix s’élèvent pour protester et appellent à combattre ces mesures.

Pass sanitaire : après la sidération et l’indignation, la lutte ?
Le 13 juillet 2021

Après l’incroyable exercice d’hubris auquel s’est livré un Emmanuel Macron visiblement pénétré d’une mission quasi-divine (rappelons qu’il s’est donné pour objectif de « vacciner le monde »), les nombreuses réactions qui ont suivi laissent caresser le timide espoir qu’une bonne partie de la population n’en reste pas là et se place dans une posture de résistance face à ce qui est ni plus ni moins que la création d’une France à deux vitesse ou certains citoyens auront des droits que les autres n’ont pas.

Parmi les premiers à avoir réagi, on retrouve Nicolas Dupont-Aignan qui s’est exprimé sur Twitter : « Ce soir des millions de Français ont du mal à s'endormir. Ils vivent un cauchemar. Un président dangereux annonce un coup d’état sanitaire.Je ne le laisserai pas faire. Résistons ensemble » soulignant dans une vidéo réalisée juste avant le regard particulièrement inquiétant du Président durant son allocution…



Philippe de Villiers s’est également ému de la situation, estimant qu’il s’agit de la concrétisation de ce qu’il redoutait dans son dernier livre, à savoir la volonté du gouvernement de « disposer de nos corps et nos esprits » .



De son côté, François Asselineau a dénoncé un « coup d’état sanitaire à la télévision » en appelant à la mobilisation pour faire « échouer son pass sanitaire et sa dictature vaccinale ».



Pour Florian Philippot, on assiste à « l’installation officielle de l’apartheid avec l’extension du pass sanitaire comme dans aucun autre pays au monde ! », en conséquence de quoi il invite à boycotter les établissements concernés : « Résistance totale : faisons crouler tous les établissements soumis au Pass par le boycott total ! »



Il faut dire que la situation s’annonce compliquée, notamment pour les restaurateurs. Certains parmi eux ont décidé d’affirmer leur opposition à ces mesures, comme...

Contenu réservé aux abonnés

42 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter