France

Pas de masque dans l'isoloir : ces alarmistes qui n'iront pas voter Abonnés

Thèmes abordés

masquevoteélectionsport du masquePrésidentielleÉlection présidentielleisoloirport du masque obligatoire

Si le port du masque en lieu clos n’est plus obligatoire depuis un peu plus de deux semaines, au grand dam de certains médecins de plateaux télé qui bataillent pour remettre en place cette obligation, la nouvelle tendance chez les alarmistes consiste désormais à s’inquiéter du danger sanitaire que représenteraient les bureaux de vote.

Pas de masque dans l'isoloir : ces alarmistes qui n'iront pas voter
Le 30 mars 2022

Nous en parlions la semaine dernière : certains ne veulent décidément pas lâcher le masque, devenu un véritable totem. Alors que les élections présidentielles approchent à grand pas (le premier tour est dans exactement 11 jours) et que les chiffres des « cas positifs » sont en augmentation sans pour autant perturber le moins du monde notre système de santé, des voix s’élèvent désormais pour réclamer le retour du port du masque au moment de cheminer de l’isoloir à l’urne le 10 avril prochain. Une inquiétude entendue par le gouvernement, qui a indiqué à la sortie du conseil de défense sanitaire de ce mardi qu’il n’y a « pas de danger à aller voter », la situation actuelle étant « un rebond, pas une vague ». Tout en précisant qu'une communication sur le protocole sanitaire à adopter lors du vote serait faite d'ici la fin de semaine, différencié entre l'accueil du public et les assesseurs. Dans tous les cas, on sait seulement qu’à l’heure actuelle, les personnes âgées et fragiles sont encouragées à porter un masque mais que le port du masque obligatoire dans les bureaux de vote n’est pas d’actualité.

Toutefois, en attendant les décisions définitives du pouvoir, l’heure est tout de même à la pression de la part des tenants de l’alarmisme ! Et notamment de la part de certaines personnes particulièrement réceptive à la propagande anxiogène mise en place par Emmanuel Macron durant deux ans, et qui pourrait bien se retourner contre lui. Ainsi, Yahoo Actualités rapporte le témoignage édifiant de certains électeurs qui tiennent des positions pour le moins radicales sur cette question. « Si les masques ne sont pas imposés dans les bureaux de vote, je n'irai pas voter vu la situation sanitaire. Voter est certes important mais ma santé est encore plus importante », affirme notamment une jeune femme...

Contenu réservé aux abonnés

77 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter