International

Omicron : bientôt un rappel spécifique sous forme de quatrième dose ? Abonnés

Le laboratoire Pfizer a annoncé par la voix de son PDG qu’un vaccin contre le variant Omicron pourrait être disponible dès le mois de mars, quand Moderna de son côté, l’annonce pour l’automne. Ce qui soulève évidemment quelques interrogations.

Omicron : bientôt un rappel spécifique sous forme de quatrième dose ?
Le 11 janvier 2022

Albert Bourla, PDG du laboratoire Pfizer, a annoncé sur la chaîne américaine CNBC qu’un vaccin spécifique au variant omicron pourrait être prêt dès le mois de mars, confirmant ainsi que son entreprise travaille depuis fin novembre, peu de temps après la découverte d’omicron, à cette nouvelle version du vaccin : « Je ne sais pas si on en aura besoin, je ne sais pas si, ni comment il sera utilisé, mais nous seront prêts. L'usine a déjà commencé la production. » Effectivement, il est difficile d’affirmer catégoriquement qu’il y ait « besoin de ce vaccin », alors même que la dangerosité d’omicron reste très limitée et que la « vague » (de cas positifs) sera sans doute passée au mois de mars. Même Albert Bourla semble d’ailleurs en avoir conscience, car il a ajouté : « Nous espérons pouvoir arriver à un produit qui protégera beaucoup mieux contre les infections en particulier, car la protection contre les hospitalisations et les cas sévères est assez raisonnable avec les vaccins actuels si vous avez eu la troisième dose ». On peut toutefois s’attendre à ce que les pouvoirs publics se précipitent sur ce nouveau vaccin, afin de rester fidèles à leur stratégie de la fuite en avant vers le tout-vaccinal.

Du côté du laboratoire Moderna, dirigé par le Français Stéphane Bancel qui indiquait cet été vouloir effectuer des rappels réguliers tous les ans, l’arrivée du rappel spécifique à omicron est prévue beaucoup plus tard, à l’automne prochain. « Nous discutons actuellement avec des responsables sanitaires du monde entier pour décider de ce que nous pensons être la meilleure stratégie pour le rappel potentiel pour l'automne 2022 », a-t-il ainsi déclaré lui aussi sur CNBC, ajoutant : « Nous pensons qu'il contiendra Omicron », tout en laissant entendre que ce rappel pourrait inclure d’autres éléments. Stéphane Bancel a en outre affirmé :...

Contenu réservé aux abonnés

36 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter