International

Montée des eaux : attention aux simulateurs alarmistes Abonnés

Thèmes abordés

alarmismeréchauffement climatique

Des cartes montrant la France et l’Europe en partie immergées circulent sur les réseaux et dans certains médias pour alerter sur l’urgence climatique. Des prévisions catastrophistes à mille lieues des scénarios les plus pessimistes du GIEC.

Montée des eaux : attention aux simulateurs alarmistes
Le 8 août 2022

Verra-t-on notre pays submergé par les flots ? Nantes, Bordeaux et Lille ressembleront-elles bientôt à la cité de l’Atlantide ? À en croire certains, c’est inéluctable. Les incendies et les fortes chaleurs estivales ayant ravivé les inquiétudes écologiques de la population, le contexte est idéal pour la diffusion des discours les plus radicaux sur l’urgence climatique, quitte parfois à donner une représentation mensongère de la réalité. En témoigne la vitalité de ces cartes représentant des régions côtières englouties sous les océans en France, en Europe et dans le Monde.

Capturées sur des simulateurs de montée des eaux, celles-ci sont partagées des centaines de fois sur les réseaux sociaux et reprises dans des médias, parfois des plus sérieux. Le bien mal nommé site Positivr, qui prétend partager « des initiatives positives, des causes inspirantes », tire la sonnette d’alarme : « Si toute la glace fond, notre Terre finirait par ressembler à ça » ! De quoi appâter l’internaute en quête d’information sensationnelle… Même le très prestigieux National Geographic ne cède pas à l’envie d’allumer les sirènes : « La combustion d'énergies fossiles favorise le réchauffement climatique et pourrait conduire à la fonte de la glace polaire ainsi que celle des sommets des montagnes, » explique-t-il, affirmant que ce scénario « conduirait à une hausse du niveau de la mer de plus de 65 mètres ». De même, la plupart des illustrations qui font flores sur les réseaux proviennent du simulateur flood.firetree.net, qui propose de tester plusieurs scénarios, allant d’1 m… à 60 m d’augmentation du niveau de la mer ! Et c’est bien évidemment cette dernière hypothèse qui est abondamment diffusée sur internet. Plus fort encore, le site Picturing ouf future propose même des montages photo permettant de visualiser les rues inondées de Rio, Bordeaux ou Washington. Effet sensation garanti. 

L'Europe si le niveau de la mer montait de 65 mètres
Source : National Geographic
L'Europe si le niveau de la mer montait de 65...

Contenu réservé aux abonnés

46 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter