International

La France, cancre de la gestion du covid Abonnés

Thèmes abordés

Francecancregestioncovid-19

ANALYSE - Incohérence des réponses sanitaires, mesures délirantes et liberticides, destruction économique… Le gouvernement français est l’un de plus mauvais élèves au monde en matière de gestion de la crise du coronavirus, loin derrière les scandinaves et les pays asiatiques.

La France, cancre de la gestion du covid
Le 7 décembre 2020

S’il y a un classement où la France peut s’enorgueillir d’être bien placée, c’est bien celui de la sévérité des restrictions sanitaires : les Français ont vécu l’un des confinements les plus stricts en comparaison de leurs voisins européens. Si l’Allemagne, la Pologne ou le Royaume-Uni ont à nouveau confiné leur territoire pour la deuxième phase de l’épidémie, il faut bien garder à l’esprit que ce n’est pas le cas partout. L’Espagne a mis en place un couvre-feu de 23h à 6h, ainsi que le week-end à Madrid. Le Portugal a instauré un confinement partiel avec couvre-feu, et a laissé ses commerces et restaurants ouverts jusqu’à 22h30. La Suède, cohérente avec sa gestion de l’épidémie depuis le départ, n’a instauré quasiment aucune mesure restrictive, hormis quelques récentes limitations de rassemblements. Les attestations de déplacement obligatoires en France, mesure aussi humiliante qu’inefficace en matière sanitaire, n’existent nulle part ailleurs — à l’exception de l’Italie pour se déplacer la nuit d’une région à l’autre, et de la Grèce, où les habitants reçoivent leur autorisation de sortie par SMS. Quant au port du masque, dont l’efficacité n’a jamais été démontrée à l’extérieur, il reste obligatoire en France dans les lieux publics, au travail et sur la plupart du territoire, contrairement à l’Allemagne, où son utilisation est plus mesurée et ne concerne que les lieux publics fermés et certaines zones précises.

Pourtant, de telles mesures ne font pas de la France un modèle de résistance face au coronavirus, bien au contraire ! Une récente étude publiée par Bloomberg intitulée « Les meilleurs et les pires pays où vivre à l’ère du coronavirus », a analysé la capacité de résilience de 53 pays, dont 20 en Europe, afin de le démontrer. En obtenant la 45° place, la France a de quoi déchanter. Les analystes ont établi un...

Contenu disponible gratuitement

61 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter