analyses

Identification cardiaque, télétravail généralisé, éducation 2.0… : le monde d’après selon Davos Abonnés

Thèmes abordés

great resetdavosklaus schwab

Le Forum économique mondial a prévu cinq changements de société à long terme, qui sont selon eux dus à la crise sanitaire. Derrière un vernis progressiste et bienveillant, ces projections laissent davantage entrevoir une entrée à marche forcée vers une société de surveillance numérique.

Identification cardiaque, télétravail généralisé, éducation 2.0… : le monde d’après selon Davos
Le 20 août 2021

C’est désormais devenu une habitude depuis le début de la crise sanitaire : dès que l’on s’inquiète des dérives liberticides d’une société de contrôle, c’est du complotisme. Dès que l’on s’en réjouit, c’est le sens de l’histoire. Si l’exécutif fait miroiter à la population le fameux « retour à la vie normale » — à condition bien sûr que cette dernière obéisse bien à ses injonctions, et ce sans garantie —, d’autres acteurs d’influence semblent beaucoup moins pressés de retrouver le monde d’avant. C’est notamment le cas du Forum économique mondial — aussi connu comme le Forum de Davos, du nom de la ville suisse où a lieu la réunion annuelle de la fondation —, célèbre cercle d’influences fondé par l’économiste allemand Klaus Schwab. En réunissant un millier de chefs d’entreprises, de dirigeants politiques et d’intellectuels, cette fondation se donne pour mission de réfléchir aux problèmes urgents que rencontre le monde. Avec des frais d’adhésion allant de 60 000 dollars (53.000 euros) à 600 000 dollars, le billet pour le monde d’après n’est pas pour tout le monde.

« Jetez un œil vers l’avenir. Voilà à quoi nos vies pourraient bientôt ressembler. » C’est comme cela que, sur ses réseaux sociaux, le World economic forum (WEF) introduit un petit clip illustrant l’une de leurs dernières études. Réalisée par le cabinet de conseil en technologie Cognizant, cette dernière vise à évaluer « les effets à long terme de la pandémie de COVID-19 »à travers 5 tendances, toutes centrées sur la « transition numérique ». Pour ce faire, Cognizant a demandé à des leaders d'opinion internes et externes de partager leur vision de l’avenir : « L'avenir du travail, nos vies sociales, notre éducation et notre sécurité subiront tous des changements majeurs au lendemain de la pandémie » acte d’ores...

Contenu réservé aux abonnés

72 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter