International

Fraude au pass vaccinal : vers un QR code avec photo ? Abonnés

L’Allemagne prévoit de renforcer ses contrôles du pass vaccinal grâce à une société française spécialisée dans l’identité numérique. Celle-ci développe également des solutions permettant d’inclure une photo dans le QR code, une idée dont les autorités « discutent » selon son fondateur.

Fraude au pass vaccinal : vers un QR code avec photo ?
Le 10 février 2022

De plus en plus inquiétant. Alors que le gouvernement a annoncé récemment une possible « levée » du pass vaccinal (levée ne signifiant bien évidemment pas suppression), voilà qu’une nouvelle idée vient nous interroger sur la possible suite des évènements, a fortiori dans le cadre d’une réélection d’Emmanuel Macron en avril prochain.

En effet, comme le rapporte CNEWS, une technologie renforçant l’identité numérique va bientôt être introduite en Allemagne et pourrait bien inspirer la France, d’autant que l’entreprise qui fournit cette solution est Ariadnext, une société française spécialisée dans l'identité numérique — très récemment rachetée par une entreprise allemande — basée en Bretagne. Concrètement, il s’agit d’un système pour fluidifier les contrôles (actuellement, les allemands présentent une pièce d’identité en plus de leur pass) avec un nouveau type de QR Code qui contient la preuve de l'identité de son porteur.

Interrogé par CNEWS, le directeur général et cofondateur d’Ariadnext, Marc Norlain, explique que « le schéma allemand permettra de stocker votre identité numérique de manière provisoire lors de la présentation du QR Code. Concrètement, après avoir vérifié une première fois votre identité, l'application qui utilise le QR Code va demander à son porteur de vérifier ponctuellement son identité (comme une double authentification) lorsqu'il doit être amené à le présenter. Le QR Code ne serait alors valable que 30 secondes. Si l'on devait appliquer cela au modèle français, vous verriez votre pass vaccinal activé avec le QR Code et un compteur qui tourne à côté ». Afin de pouvoir ainsi identifier le porteur du pass lors de son utilisation, et empêcher qu’une personne présente le pass de quelqu’un d’autre.

Mais, plus inquiétant encore, une autre hypothèse à l'étude consiste à compresser une photo puis à l’insérer dans le QR Code… ce qui pourrait intéresser notre gouvernement selon Marc Norlain, afin de permettre à...

Contenu réservé aux abonnés

45 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter