International

Effets secondaires, rebond des symptômes du Covid-19… Le Paxlovid, remède pas si miraculeux Abonnés

Thèmes abordés

Pfizercovid-19traitementsmédicament

Vendu comme un  par les autorités sanitaires, le Paxlovid développé par les laboratoires américains Pfizer présente une série d'inconvénients plus ou moins graves. De quoi doucher les espoirs des irréductibles alarmistes ?

Effets secondaires, rebond des symptômes du Covid-19… Le Paxlovid, remède pas si miraculeux
Le 1er juin 2022

En début d’année, la Commission européenne a accordé une autorisation de mise sur le marché conditionnelle au médicament Paxlovid. Cet antiviral mis au point par Pfizer permettrait, selon une étude publiée par le laboratoire lui-même en novembre 2021, de traiter les symptômes du Covid-19 pour les personnes à risque et ainsi de réduire de 89 % le risque d’hospitalisation ou de décès.

Or, la prise de ce médicament n’est pas si anodine. Cette association de deux antiviraux (le nirmatrelvir et le ritonavir) présente certains risques d’effets secondaires comme des interactions médicamenteuses avec d’autres médicaments couramment utilisés chez les personnes vulnérables, donc davantage susceptibles de se voir prescrire du Paxlovid en cas d’infection au Covid-19. Par exemple, la prise de ce médicament est formellement contre-indiquée avec la prise simultanée de Rivaroxaban, un anticoagulant, et de Salmeterol, un anti-asthmatique, les réactions entre ces molécules pouvant être graves, voir fatales. De nombreux autres médicaments nécessitent par ailleurs des ajustements de posologie et une surveillance renforcée. Au-delà de ces réactions, le Paxlovid peut également provoquer des atteintes du système nerveux (perte du goût et maux de tête) et les atteintes gastro-intestinales (diarrhées et vomissements), et ce dans 1 à 10% des prescriptions, avec ou sans médicament associé.

Mais ce n’est pas tout. Ce comprimé désormais disponible en pharmacie sur présentation d’une simple ordonnance (à prendre deux fois par jour pendant cinq jours suivant l’apparition des symptômes) présente un autre inconvénient que les effets précédemment mentionnés. Les CDC américains (Centers for Disease Control and Prevention) mettent en garde contre un risque de « rebond Covid-19 » potentiel une fois le traitement terminé. Le Dr Rochelle Walensky, directrice des CDC, a expliqué au micro de CBS News : « Si vous prenez Paxlovid, vous pourriez avoir à nouveau des symptômes », précisant toutefois n’avoir « encore vu personne qui soit revenu avec...

Contenu réservé aux abonnés

44 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter