france

« Tous les jours, des lits sont supprimés » : la résignation des soignants Abonnés

Thèmes abordés

lits de réanimation

Lits supprimés, absence de considération, suicides de soignants… La crise du coronavirus a accéléré la déliquescence de l’hôpital public, contre laquelle le Collectif Inter Urgences se bat depuis longtemps. La présidente Noémie Banes, témoigne des difficultés matérielles et psychologiques qu’endure le personnel soignant depuis plus d’un an de crise.

Le 2 février 2021

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter