international

Twitter : la moitié des followers de Joe Biden sont de faux comptes Abonnés

Thèmes abordés

twitter

Alors qu’Elon Musk temporise son rachat de Twitter en raison d’un nombre excessif de faux comptes, un audit réalisé sur les followers de Joe Biden démontre que près de la moitié d’entre eux sont ne sont pas authentiques. Un problème très récurrent sur Twitter, que le PDG de Tesla pourrait bien utiliser pour revoir son offre à la baisse.

Twitter : la moitié des followers de Joe Biden sont de faux comptes
Le 19 mai 2022

Après avoir suscité de grands espoirs parmi les défenseurs de la liberté d’expression en annonçant sa volonté de racheter Twitter, Elon Musk a récemment suspendu cette transaction en raison d’un nombre excessif de faux comptes présents sur le réseau social. Alors que Twitter affirme que ces derniers ne représentent que 5% des utilisateurs, le PDG de Tesla estime de son côté cette proportion à au moins 20%. Ce qui a valu un échange direct entre le milliardaire et Parag Agrawal, PDG de Twitter, en début de semaine : « Mon offre était basée sur l'exactitude des documents SEC de Twitter. Hier, le PDG de Twitter a publiquement refusé de montrer la preuve de <5%. Cet accord ne peut pas avancer tant qu'il ne le fait pas » a notamment écrit Elon Musk. Ce à quoi Parag Agrawal a répondu : « Nous suspendons chaque jour plus d'un demi-million de comptes de spam, généralement avant même que vous ne les voyiez sur Twitter. Chaque semaine, nous verrouillons également des millions de comptes que nous soupçonnons d'être des spams, s'ils ne réussissent pas les tests de vérification humaine (captchas, vérification du téléphone, etc.). »

Mais pour Elon Musk, difficile de débourser 44 milliards de dollars pour racheter la société tant que cette affaire de faux comptes n’est pas résolue. Le PDG de Twitter a réaffirmé que « chaque trimestre », seulement moins de 5% des utilisateurs actifs quotidiens monétisables étaient des comptes de spam. Ce qui ne convainc pas Elon Musk. Après avoir réagi — tout en finesse — aux tweets de Parag Agrawal par le biais de l’emoji représentant une crotte, le fondateur de Space X s’est interrogé sur les conséquences d’un grand nombre de faux comptes pour le modèle économique du réseau social : « Alors, comment les annonceurs savent-ils ce qu'ils obtiennent pour leur argent ? C'est fondamental pour la...

Contenu réservé aux abonnés

69 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter