France

« Record » de cas positifs : et alors ? Abonnés

Thèmes abordés

épidémietests pcrcovid-19omicron

À la veille d’un Conseil de défense extraordinaire visant à accélérer la mise en place du pass vaccinal, les pouvoirs publics et leurs relais médiatiques s’agitent autour des chiffres records de contaminations… sans se préoccuper des autres indicateurs.

« Record » de cas positifs : et alors ?
Le 26 décembre 2021

Avec 104 611 nouvelles contaminations au 25 décembre, c’est un nouveau record qui vient d’être battu et même un « seuil symbolique » de plus de 100 000 cas en 24h qui a été atteint, soit un nombre encore jamais relevé depuis mars 2020. Jeudi 23 décembre, Olivier Véran indiquait d’ailleurs que l’on voyait depuis quelques jours « les pires chiffres depuis le début de la pandémie », chaque nouvelle journée amenant son nouveau record, à plus de 80 000, puis 90 000 et enfin la barre des 100 000 en guise de cadeau de Noël.

Bien évidemment, ce nombre élevé de « cas positifs » est tout d’abord à mettre en perspective avec le nombre de tests réalisés qui, là aussi, a battu des records. Ainsi, le jeudi 23 décembre, plus d’un million de tests PCR et antigéniques avaient été réalisés selon le président de l’Union syndicale des pharmaciens d’officine, Gilles Bonnefond. Ce dernier a d’ailleurs indiqué que le nombre exacts de tests réalisés lors de la semaine de Noël serait connu d’ici quelques jours, mais a affirmé que la barre du million de tests avait également été franchie le 24 décembre. Peu surprenant, tant la communication étatique a invité à se faire tester avant de partager la dinde — y compris entre triple vaccinés — ce que bon nombre de Français habitués à obéir prestement aux injonctions gouvernementales se sont empressés de faire.

Mais au-delà du simple constat qui revient à dire que « plus on cherche, plus on trouve », il peut-être intéressant de jeter un oeil aux autres indicateurs habituellement utilisés en période épidémique, à savoir les hospitalisations, le taux de saturation en soins intensifs et bien sûr la mortalité, qui passent cette fois à la trappe au profit d’un narratif toujours plus anxiogène alors que se profilent de nouvelles mesures dans les jours qui viennent.

Ainsi, alors...

Contenu réservé aux abonnés

59 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter