International

Origines du Covid : la thèse de l'accident de laboratoire étayée ? Abonnés

Thèmes abordés

laboratoiresChineWuhanorigines du virusanthony fauci

L'an dernier, la simple mention de la thèse d'une fuite accidentelle du SARS-CoV-2 d'un laboratoire de Wuhan valait un procès en complotisme. Aujourd'hui, la piste est de plus en plus sérieusement étudiée.

Origines du Covid : la thèse de l'accident de laboratoire étayée ?
Le 17 mai 2021

Note de la rédaction de Bas les Masques :  Cet article est la traduction d’un papier de Natalie Winters paru dans le National Pulse le 15 mai 2021 qui fait écho à l’hypothèse actuellement étudiée par l’OMS concernant un possible accident de laboratoire à l’origine de la propagation du Sars-CoV-2. Si cette théorie n’est pour l’instant pas vérifiée, elle est néanmoins prise de plus en plus au sérieux par un certain nombre de chercheurs, comme l’ont récemment démontré nos confrères de Marianne, en raison de l’opacité des autorités chinoise vis-à-vis des observateurs internationaux. Les éléments mentionnés dans cet article en sont une illustration.

NATALIE WINTERS - The National Pulse - 15 Mai 2021

L'Institut de virologie de Wuhan a éliminé le « NIH » de sa liste de partenaires de recherche de son site internet au début de l’année 2021. Cette révélation est faite alors que le Dr Anthony Fauci insiste sur le fait qu'aucune relation n'existait entre les institutions.

Les versions archivées du site internet du laboratoire de Wuhan révèlent également une mise à jour de leurs recherches - «Le SRAS reviendra-t-il?» - semblant décrire une recherche scientifique sur le « gain-de-fonction » (la modification du code génétique d’un virus pour en augmenter la contagiosité, NDLR), menée à l'institut par des entités financées par le NIAD (National Institute of Allergy and Infectious Diseases - Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses), dirigé par le Dr Anthony Fauci.

Le 21 mars 2021, le site Web du laboratoire répertoriait six partenaires de recherche basés aux États-Unis: l'Université de l'Alabama, l'Université du Nord Texas, EcoHealth Alliance, l'Université de Harvard, le NIH), et la National Wildlife Federation .

Le site internet de laboratoire de Wuhan :



Un jour plus tard, la page a été modifiée pour ne contenir que deux...

Contenu réservé aux abonnés

68 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter