france

Nouvel avis du Conseil scientifique : la fin de l’alarmisme ? Abonnés

Thèmes abordés

confinementconseil scientifique

Dans son nouvel avis, le Conseil scientifique semble avoir enfin révisé sa doctrine du « tout confinement ». Ce qui contraste avec ce qu’il prônait encore fin janvier, avant d’être désavoué par Emmanuel Macron sous la pression du mouvement #JeNeMeConfineraiPas.

Nouvel avis du Conseil scientifique : la fin de l’alarmisme ?
Le 17 mars 2021

Sans tomber dans la naïveté qui consisterait à voir un véritable « revirement stratégique » dans les nouvelles propositions du Conseil scientifique, il est intéressant de constater que la logique du confinement brutal et global a cette fois pris du plomb dans l’aile. En effet, la nouvelle approche semble désormais prendre en compte les dégâts de la coercition généralisée et privilégie ainsi de préconiser une approche « anticipée, régionale, adaptée et ciblée ». En tentant de faire la balance entre les mesures trop strictes au « coût économique et social considérable » et des mesures laxistes au « coût sanitaire et humain trop élevé », le Conseil scientifique s’oppose certes à l’idée de laisser le virus circuler, mais écarte désormais l’idée d’une stratégie « zéro covid » basée sur un confinement strict de huit à dix semaines, ou même le « stop and go » qui consiste à alterner entre périodes de fermetures et de réouvertures.

Pour les membres du Conseil, qui semblent retrouver une certaine forme de raison après avoir violemment vilipendé tous ceux qui s’opposaient au confinement, les mesures doivent être davantage ciblées et reposer sur les connaissances acquises concernant les situations de contaminations afin de « libérer d’un contrôle excessif les lieux et situations dans lesquels le risque s’avère faible ». On ne peut qu’être en accord avec ce principe, à condition toutefois de définir précisément — et de manière factuelle — quelles sont ces situations. À ce titre, la question des contaminations en extérieur mériterait d’être tranchée une bonne fois pour toutes pour enfin rouvrir les terrasses des bars et restaurants, mettre fin au port du masque à l’air libre et cesser d’importuner les promeneurs qui profitent du soleil au bord d’un cours d’eau, parfois à grand renfort d’évacuation policière…

Autre élément intéressant :...

Contenu disponible gratuitement

56 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter