france

L’histoire sans fin : après la « cinquième vague », la sixième déjà annoncée ! Abonnés

Invité ce lundi matin sur RTL, l’alarmiste en chef Martin Hirsch a appelé les français à ne pas « aller faire la bamba partout » pendant les fêtes, prévoyant l’arrivée d’une « sixième vague » liée à Omicron à partir de janvier, joignant ainsi sa voix au concert de prévisions catastrophistes qui agitent les médias en ce début de semaine.

L’histoire sans fin : après la « cinquième vague », la sixième déjà annoncée !
Le 13 décembre 2021

La « cinquième vague » est à peine en train de se terminer — Olivier Véran a estimé dimanche que le pic sera atteint entre Noël et le jour de l’An — que certaines voix alarmistes se font déjà entendre pour prévoir la sixième ! Parmi eux, l’inénarrable Martin Hirsch, directeur de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) dont nous avons parlé à plusieurs reprises sur Bas les Masques, qui s’est exprimé ce lundi 13 décembre à l’antenne de RTL pour appeler les Français, sur un ton grave, à limiter les quelques moments de plaisirs dont ils pourraient profiter après pratiquement deux ans de restrictions et de communication anxiogène. Bon prince, celui-ci a notamment déclaré qu’il fallait absolument « qu'on essaie de préserver [...] le fait qu'on se retrouve en famille, en cette période où l'on ne se sent pas très bien » avant de tempérer ses propos en indiquant : « Mais en revanche, ce n'est pas la peine d'aller faire la bamba partout. » Selon le directeur de l’AP-HP « ce n'est pas la peine de prendre ce risque là, sinon on va vraiment foutre l'hôpital en carafe » en engorgeant les hôpitaux de gens malades « sans possibilité de recours » pour se faire soigner. Et d’ajouter, histoire de maintenir encore la population sous pression, qu’on a aujourd'hui « une stabilisation de la circulation du virus » mais « on a pas dit un mot de la sixième vague qui va arriver en janvier avec le variant Omicron ». Après les vagues de cas positifs, voici venir les vagues par anticipation.

Mais Martin Hirsch n’est évidemment pas seul dans sa fuite en avant ! Sur BFMTV, l’infectiologue Benjamin Davido déclarait ainsi au sujet de la « cinquième vague » que « le pic va arriver, mais ça ne va pas se passer du jour au lendemain, ça va prendre du temps,...

Contenu réservé aux abonnés

34 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter