analyses

Les asymptomatiques, beaucoup moins contagieux que les malades Abonnés

Thèmes abordés

asymptomatiquespandémie

Une étude menée à Singapour montre que les personnes asymptomatiques sont quatre fois moins contagieuses que les malades du Covid. Une nouvelle donnée qui démontre que la gestion anxiogène de la crise par les pouvoirs publics est de moins en moins justifiée.

Les asymptomatiques, beaucoup moins contagieux que les malades
Le 24 décembre 2020

S’il fallait une preuve supplémentaire qu’être testé positif au Covid-19 ne fait pas forcément de nous un pestiféré, la voici. Une étude publiée dans le Lancet vient de conforter les conclusions de celle de l’Imperial College de Londres publiée fin novembre. Cette dernière révélait en effet que les cas contacts d'un malade avaient 12,8% de chances d'être contaminés, contre 3,5% pour les contacts d'un patient asymptomatique.

Et ces nouvelles conclusions sont du même ordre : l’étude effectuée à Singapour observe que la contagiosité des personnes asymptomatiques est quatre fois moins élevée que celle des malades. Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont observé les cas contacts de malades et de personnes asymptomatiques à l’issue de leur quarantaine entre le 1er août et le 11 octobre. Une étude possible notamment grâce à la stratégie de dépistage et d’isolation de Singapour, qui est exemplaire depuis le début de l’épidémie.

Une nouvelle qui remet en question la gestion sanitaire du gouvernement, presque exclusivement basée sur le nombre de cas positifs. La fermeture des théâtres et cinémas, confirmée par le Conseil d’État ce mercredi étant simplement justifiée par le fait que la France ne soit pas passée sous la barre des 5000 cas quotidiens. Sans que l’on ne puisse d’ailleurs effectuer un distinguo entre les malades et les asymptomatiques, et donc connaître clairement le niveau de contagiosité. En attendant, c’est toujours la panique qui semble l’emporter sur la raison.

Contenu disponible gratuitement

Pour accéder à la totalité des contenus gratuits, vous devez vous connecter ou créer un compte.

commentaireCommenter