International

La Chine reconfine et construit le plus grand camp de quarantaine au monde Abonnés

Les autorités chinoises viennent d’imposer des confinements dans le nord du pays et appellent les habitants de la capitale a limiter leurs déplacements. Dans le même temps, le plus grand camp de quarantaine du monde achèvera bientôt sa construction, en prévision des Jeux Olympiques de Pékin qui se tiendront dans un peu plus de trois mois.

La Chine reconfine et construit le plus grand camp de quarantaine au monde
Le 25 octobre 2021

C’est une histoire qui semble ne jamais vouloir se terminer. Après avoir repris des mesures draconiennes à la mi-septembre alors que quelques cas de variant delta avaient été détectés dans une ville côtière du sud-est du pays — appliquant strictement une stratégie dite « zéro covid » de plus en plus décriée — les autorités chinoises ont décidé, ce lundi 25 octobre, de confiner plusieurs dizaines de milliers d’habitants. Un durcissement motivé par la découverte de 39 cas de Covid ce jour et un peu plus d’une centaine la semaine dernière, qui seraient liées à un groupe de touristes.

Ainsi à Lanzhou, dans la province du Gansu, les services de bus et de taxis ont été suspendus et l’accès à certains sites touristiques ont été fermés. En Mongolie intérieure, les 35 000 habitants de la ville d’Ejin se sont vus imposer un confinement de deux semaines. Ce dimanche, les voyages touristiques avaient déjà été suspendus dans cinq zones, dont la capitale Pékin. Les autorités chinoises ont d’ailleurs appelé les habitants de Pékin à limiter leurs déplacements et les rassemblements à grande échelle sont désormais à nouveau interdits : le marathon de Pékin prévu le 31 octobre (qui devait rassembler 30 000 participants) a été reporté à une date indéterminée, tout comme celui de Wuhan et ses 26 000 coureurs attendus.

Le plus grand camp de quarantaine au monde

En prévision des Jeux Olympiques qui doivent démarrer le 4 février prochain, les Chinois ont décidé de mettre le paquet en matière d’autoritarisme sanitaire. En plus de multiplier les mesures liberticides — qui servent de modèle aux dirigeants occidentaux — les autorités du pays finissent actuellement d’ériger rien de moins que le plus grand centre de quarantaine du monde. Il s’agit d’un gigantesque complexe équivalent à la superficie de 46 terrains de football situé à Guangzhou (ou Canton), ville portuaire de plus...

Contenu réservé aux abonnés

43 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter