France

Fouché sur le départ, Raoult sur la sellette : François Crémieux purge Marseille ? Abonnés

Thèmes abordés

hopitauxDidier RaoultIHU MéditerranéeMarseillePurges

L’arrivée récente de François Crémieux en tant que nouveau directeur de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille a déjà des conséquences. Alors que le départ prochain de Louis Fouché est acté, c’est maintenant le professeur Raoult qui est sur la sellette. Envoyé à la direction de l’AP-HM en mai dernier, l’ancien bras droit de Martin Hirsch, directeur des hôpitaux de Paris, n’a pas perdu de temps pour opérer ce qui ressemble de plus en plus à une purge.

Fouché sur le départ, Raoult sur la sellette : François Crémieux purge Marseille ?
Le 19 août 2021

Un communiqué de l’Assistance-Publique Hôpitaux de Marseille (AP-HM) publié ce mercredi 18 août, a indiqué que le docteur Louis Fouché, médecin anesthésiste-réanimateur à l’hôpital de la Conception, ne sera plus salarié de l’institution à compter du 19 octobre 2021. En cause, bien entendu, ses positions à l’égard de la gestion de crise sanitaire, et notamment des « prises de parole » qui ne sont pas « en adéquation avec les valeurs de l'hôpital public fondées sur le caractère collégial de toute réflexion scientifique d'une part, le code de la santé publique et la déontologie médicale d'autre part ». Le communiqué publié par l’AP-HM précise par ailleurs que c’est Louis Fouché lui-même qui a demandé une mise en disponibilité le 5 juin dernier, qui lui a été accordée. Toujours en juin dernier, le nouveau directeur de l’AP-HM François Crémieux lui avait adressé un courrier le prévenant de possibles suites disciplinaires en cas de « nouveau manquement ».

Mercredi 18 août toujours, c’est cette fois Didier Raoult qui semble sur la sellette. Par voie de presse, on apprend en effet que ce dernier doit prendre sa retraite à la fin de ce mois d’août. Comme l’indique Le Monde, Didier Raoult perdra son statut de professeur à compter du premier septembre, mais pas sa fonction de directeur de l’IHU de Marseille. Néanmoins, le directeur de l’AP-HM François Crémieux et le président d’Aix-Marseille Université, Éric Berton, indiquent qu’il n’est pas envisageable de laisser ce poste de directeur de l’IHU à quelqu’un « qui n’est plus praticien hospitalier ni universitaire ». Toujours selon Le Monde, le professeur Raoult a fait parvenir à la direction de l’AP-HM une demande de cumul emploi-retraite pour continuer d’exercer ses fonctions deux jours et demi par semaine, ce que ne prévoit pas de lui accorder l’institution, comme l’indique au quotidien...

Contenu réservé aux abonnés

62 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter