France

Fin du masque en intérieur : les alarmistes en pleine crise d’hystérie Abonnés

Après qu’Olivier Véran a annoncé la possible fin du masque en intérieur à la mi-mars, une partie de la sphère alarmiste monte au créneau pour dénoncer une « décision politique ». Et sur Twitter, le hashtag #OuiAuMasque se hisse en tête des tendances.

Fin du masque en intérieur : les alarmistes en pleine crise d’hystérie
Le 16 février 2022

En annonçant une possible fin du masque-totem en intérieur dans un mois, le ministre de la Santé n’a pas fait que des heureux. Et tout particulièrement chez les alarmistes qui y dénoncent — à juste titre d’ailleurs — une annonce motivée par des raisons politiques, cette levée de la mesure la plus symbolique de la crise sanitaire intervenant ainsi un petit mois avant le premier tour de l’élection présidentielle.

Sans surprise, la première salve de catastrophisme est venue de Gilles Pialoux, invité de BFM TV ce matin : « Il y a des élections et ces éléments sont très attendus par une partie de la population qui n'en peut plus des mesures parfois présentées comme liberticides - ce que je peux comprendre parfois », a-t-il d’abord reconnu, avant d’ajouter « Ce n'est pas parce qu'on enlève une obligation parce qu'on est dans une décision politique qu'on ne peut pas avoir un discours de santé publique qui fait qu'on doit tirer des leçons de cette pandémie. On ne sait pas ce qu'il y a derrière Omicron donc on doit être extrêmement prudent. »

Son de cloche plus nuancé pour l’infectiologue Imad Kansau, qui voit dans la fin de l’obligation du port du masque un « soulagement » pour la population, tout en se voulant prudent : « La levée de l'obligation du port du masque, c'est au cas par cas: ça doit dépendre des lieux et de leur fréquentation par les personnes fragiles ». Pour Dominique Costagliola en revanche, « enlever cette mesure à la mi-mars c'est envoyer un message d'auto-isolement aux personnes à risques et manquer à la solidarité envers elles ». L’une des alarmistes les plus en vue des plateaux télés — sur lesquels elle ne va jamais sans son masque, comme ce matin sur BFM TV — a précisé : « Pour moi, dans toutes les mesures prises, le masque est la dernière...

Contenu réservé aux abonnés

26 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter