International

En Angleterre, les restrictions disparaissent les unes après les autres Abonnés

Thèmes abordés

épidémiecovid-19pass sanitaireAngleterreRoyaume-Unipass vaccinal

Le « plan B » enclenché par Boris Johnson en décembre dernier consistant à renforcer certaines restrictions (recours au télétravail, pass vaccinal dans certains rassemblements) est en passe d’être abandonné. La question de la suppression du masque dans les écoles est également envisagée.

En Angleterre, les restrictions disparaissent les unes après les autres
Le 18 janvier 2022

Tandis que la France est en pleine dérive liberticide avec un variant omicron à la dangerosité très faible, nos voisins anglais vont petit à petit enclencher un retour à une vie (presque) normale. Ainsi, selon les informations du quotidien britannique The Sun, deux ministres ont laissé entendre que Boris Johnson se préparait à mettre fin aux restrictions du « plan B » dès la semaine prochaine en ne renouvelant pas cet état d’exception qui arrive à expiration le 26 janvier. Il faut dire que les équipe du Premier ministre ont été informées des données « où tout semble aller dans la bonne direction » car plusieurs études démontrent qu'Omicron est moins virulent que les autres souches, le premier rapport officiel du Royaume-Uni révélant que le risque d'hospitalisation est de 50 à 70 % inférieur à celui du variant Delta.

Une position qui est également celle du président du parti conservateur, Oliver Dowden, qui a déclaré que le plan B resterait en place pendant « la période la plus courte possible », ajoutant qu’il s’agit d’un fardeau imposé aux établissements d’hébergement, aux entreprises ou encore aux école et qu’il voulait s’en débarrasser au plus vite. En somme, les britanniques vont pouvoir retourner travailler en présentiel, et la présentation du pass vaccinal ne sera plus requise pour les grands évènements qui l’exigeaient, comme par exemple les matchs de football.

De son côté, le secrétaire à l'Éducation Nadhim Zahawi a déclaré que « les chiffres semblent positifs » dans la lutte du Royaume-Uni contre Covid, en ajoutant : « Je suis convaincu que lorsque nous examinerons cela le 26 janvier, nous serons dans une bien meilleure situation pour lever certaines restrictions ». Pour ce dernier, le virus passe actuellement de la phase pandémique à la phase endémique. Dès lors, il a suggéré que l’assouplissement des restrictions pourrait entraîner la suppression des...

Contenu réservé aux abonnés

41 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter