International

Elon Musk rachète Twitter : panique chez les censeurs ! Abonnés

Thèmes abordés

twitterLiberté d'expression

Après l’annonce du rachat de Twitter par Elon Musk, de nombreux chantres de la censure et de la bien-pensance s’inquiètent de la possibilité d’une liberté d’expression « absolue » sur le réseau social.

Elon Musk rachète Twitter : panique chez les censeurs !
Le 26 avril 2022

Une bonne nouvelle pour la liberté d’expression ? Trois semaines après l’acquisition de 9% des parts de Twitter, Elon Musk a racheté l’intégralité du réseau social ce lundi 25 avril pour une somme de plus de 43 milliards d’euros, ce qui n’a évidemment pas manqué de faire réagir. Si beaucoup s’en réjouissent, quelques-uns semblent s’en inquiéter. Il faut dire que pour tous ceux qui ont fait de la censure et de la « lutte contre les fake news » un business rentable, la nouvelle peut en effet inquiéter. Le 14 avril dernier, Elon Musk déclarait dans une lettre adressé au conseil d’administration de Twitter que celui-ci « ne prospérera pas ni ne remplira sa mission sociétale [de liberté d’expression] dans sa forme actuelle », ajoutant : « Twitter a un énorme potentiel. Je vais le réaliser. » Et c’est là que l’inquiétude a commencé à croître auprès des gardiens de la doxa dominante.

Première étape pour le patron de Tesla et SpaceX : transformer Twitter en « société privée », à savoir sortir l’entreprise de la Bourse. Ce qui pourrait ainsi lui laisser toute latitude pour transformer le fonctionnement du réseau social. Elon Musk a ainsi indiqué dans son communiqué de rachat que « la liberté d’expression est le fondement d’une démocratie fonctionnelle », laissant entendre que la première conséquence de son rachat concernera bien évidemment la modération des utilisateurs du réseau, qu’il trouve bien trop contraignante. « Il est très important qu’il y ait une arène ouverte pour la liberté d’expression », déclarait-il le 14 avril, ajoutant que les règles de modération d’un réseau devraient simplement se limiter aux lois de chaque pays. Il considère notamment que le bannissement permanent d’internautes ayant enfreint les règles d’utilisation de Twitter n’est pas une bonne solution. Autre innovation, Elon Musk a l’intention de rendre le fonctionnement de la plate-forme plus transparent et de rendre...

Contenu réservé aux abonnés

65 % de ce contenu restent à découvrir !

Pour le consulter, vous devez vous connecter ou vous abonner.

commentaireCommenter